Justice

USA : Il loupe son suicide par noyade en Virginie puis attaque en justice ses sauveurs

Mateusz Fijalkowski reproche aux secours de ne pas être intervenus assez vite.

Au milieu d’un trouble bipolaire

C’est un cas particulièrement étrange que vont devoir bientôt trancher les tribunaux américains. Mateusz Fijalkowski, un Polonais de 23 ans attaque en justice des sauveteurs et policiers qui ont mis trop de temps à intervenir pour le sauver. Détail d’importance, il se trouvait alors au milieu d’un moment bipolaire avait tenté de se suicider. Après plusieurs mois à l’hôpital, il vient de déposer plainte.

Arrivé de Pologne à Fairfax en Virginie il y a deux ans, il était devenu assistant manager dans une piscine. A l’époque, il parlait à peine anglais et ne savait pas nager. Mais, il n’avait jamais eu de problèmes mentaux. Le 29 mai 2016, trois jours après ses débuts, il commence à se comporter bizarrement explique The Independent. Il crie sur les invités, parle tout seul en polonais… La police finit par devoir venir. Mais, il les ignore, tout comme les autres personnes présentes. Il lance deux fois son smartphone à l’eau et plonge le récupérer. Mais, il va ensuite dans l’eau une troisième fois. Là, il s’accroche au fond et y reste. Il faudra plus de deux minutes et trente secondes avant que quelqu’un ne vienne le chercher.

C’est ce qu’il reproche aux personnes présentes. Quand elles sont intervenues, il n’avait déjà plus de pouls. Les policiers auraient même empêché un sauveteur de plonger jusqu’à ce qu’il ne bouge plus. Après un long traitement, il dépose désormais plainte suite aux frais engendrés. Il a dû payer plus de 100.000 dollars à l’hôpital. Du côté des forces de l’ordre, l’incompréhension est de mise.

Ils lui ont sauvé la vie. Il n’est pas mort. Vous allez poursuivre quelqu’un pour vous avoir sauvé la vie ?

Publié le mardi 1 mai 2018 à 16:14, modifications mardi 1 mai 2018 à 13:20

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !