Justice

Nice : un père empoisonne et étouffe ses deux enfants âgés de 2 et 5 ans

Nice

Un père de famille est jugé pour avoir empoisonné et asphyxié ses deux petits garçons, à Nice, en 2014. Il encourt la réclusion criminelle à perpétuité.

Il tue ses enfants et tente de se suicider

Pape Gueye, 58 ans, comparaît devant la Cour d’Assises de Nice pour le double meurtre de Mansour et Doudou Mahomet, ses enfants âgés de 2 et 5 ans. Le 27 mars 2014, ils avaient été retrouvés morts, chez eux, à Nice, près de leur père blessé.

L’homme les avait empoisonnés et étouffés avec un oreiller. Puis, il avait tenté de se suicider, en s’ouvrant les veines. C’est le demi-frère des victimes qui avait fait la macabre découverte dans la chambre du père. Le visage des garçons était encore caché par les coussins.

Il encourt la réclusion criminelle à perpétuité

La veille du drame, lui et sa femme s’étaient violemment disputés. Pape Gueye avait, en effet, frappé la mère parce qu’elle voulait divorcer. Sokhna Diop, 32 ans au moment des faits, avait eu une fracture au crâne et les lèvres tuméfiées.

À la barre, l’aîné a tissé le profil d’un père violent.

Je suis venu pour vous dire combien mon père était néfaste, pathologique, pour mes frères.

Quant au père, lui, il évoque un trou noir.

Les experts ont constaté que j’avais laissé mes empreintes sur les enfants mais moi, je ne me rappelle de rien.

La cour cherche désormais à comprendre comment la querelle du couple a pu aboutir aux meurtres des deux enfants. Il risque la réclusion criminelle à perpétuité pour ce double infanticide.

Publié le samedi 25 novembre 2017 à 12:01, modifications samedi 25 novembre 2017 à 11:31

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !