Justice

Booba : Le rappeur incarcéré “seul dans une cellule” à Fleury-Mérogis

Booba est actuellement incarcéré à Fleury-Mérogis.

Dans l’attente de son procès renvoyé au 6 septembre, Booba a été écroué à la prison de Fleury-Mérogis dans la nuit du vendredi 3 au samedi 4 août, “dans un quartier spécifique où il se trouve seul en cellule”.

Suite à une bagarre à l’aéroport d’Orly, Booba et Kaaris et ont été placés en garde à vue. Après une première audience en comparution immédiate, les rappeurs ont tous deux été mis en détention provisoire, dans l’attente de leur procès reporté au 6 septembre. Comme le rapporte BFMTV, Booba a été incarcéré à Fleury-Mérogis, dans “une cellule isolée”, tandis que ses proches présents lors de l’altercation sont détenus dans d’autres unités.

Le samedi 4 août, Me Yann Le Bras, avocat de Booba, a déploré le fait que le rappeur ait été écroué en déclarant :

Un contrôle judiciaire aurait suffit. Ce sont tous des pères de famille quadragénaires qui travaillent.

L’avocat estime que cette décision est inappropriée, notamment si l’on prend en compte le discours du rappeur lors de l’audience en comparution immédiate. Avant de faire savoir qu’il ferait appel, Me Le Bras a en effet affirmé :

Je trouve que les paroles de Booba ont été extrêmement raisonnées et dans l’apaisement. Et on nous dit que ce sont des risques de réitération et un climat malsain qui justifient le placement en détention. Il y a un décalage.

Le rappeur traité “comme tous les autres détenus”

Selon les informations de BFMTV, le Duc de Boulogne se trouve donc dans “une cellule isolée”. Alexandre Caby, délégué UFAP-UNSA Justice de la prison de Fleury-Mérogis, a en effet expliqué à la chaîne :

C’est un quartier spécifique où il se trouve seul en cellule, où il est géré par une équipe spécialisée comme l’ensemble des détenus de cet étage. Il aura un contact avec les autres détenus de l’étage sans difficulté, il aura les mêmes droits que les autres détenus, il aura accès à une salle de sport, il ira en promenade, il pourra participer aux activités.

Assurant que le rappeur est “traité comme les autres détenus”, Alexandre Caby a ajouté :

On a le même code de déontologie pour tous les détenus […] On n’a pas de ‘surveillants Booba’ qui ne s’occuperaient que de lui.

Les proches de Booba ayant participé à la rixe sont eux aussi incarcérés à Fleury-Mérogis, dans différentes unités. Le rappeur ne peut donc pas entrer en contact avec eux pour le moment. Du côté de Kaaris et son équipe, ils ont tous été écroués au centre pénitentiaire de Fresnes.

Publié le lundi 6 août 2018 à 11:05, modifications lundi 6 août 2018 à 9:58

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !