Justice

Bobigny : Jugé pour avoir poussé une femme sur les rails du RER, car elle se moquait de lui

Bobigny Jugé pour avoir poussé une femme sur les rails du RER

Un homme comparaît devant la Cour d’Assises de Bobigny pour tentative de meurtre. Il avait poussé une jeune femme sur les rails du RER à cause d’une simple moquerie.

Il pousse violemment la jeune femme sur les rails du RER

Les faits remontent au 2 février 2015 à Rosny-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis. Anna, qui attendait le RER, a été prise à partie par un homme de 39 ans. Soudainement, le trentenaire a violemment poussé la jeune femme sur les rails du RER. Radicalisé en prison, il comparaît devant la Cour d’Assises de Bobigny pour tentative de meurtre.

Elle se moquait de lui

En effet, identifié par des témoins, Mahmoude Zaier a été interpellé trois jours plus tard. En garde à vue, il a expliqué avoir seulement voulu pousser la femme, et non pas la tuer, parce qu’elle se moquait de lui.

Heureusement, la victime a été rattrapée in extremis par son amie. Selon Europe 1, le conducteur du RER a aperçu une personne tomber alors qu’il entrait en gare, à environ 65 km/heure. Il avait alors freiné et klaxonné.

Hospitalisé en service psychiatrique

L’accusé avait déjà été condamné en 1999 pour tentative d’assassinat. Il avait également été hospitalisé à cinq reprises en service psychiatrique. Moins d’un mois après l’attentat djihadiste contre le journal satirique Charlie Hebdo, le 7 janvier 2015, il menaçait de faire “un carnage” à sa sortie de prison. Les expertises, réalisées au cours de l’instruction, ont établi que son discernement était altéré au moment des faits. Toutefois, il est accessible à une sanction pénale.

Publié le mercredi 6 septembre 2017 à 12:27, modifications dimanche 10 septembre 2017 à 4:08

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !