Justice

Belgique : Report du procès de Salah Abdeslam pour la fusillade de Forest

Salah Abdeslam devait être jugé du 18 au 22 décembre pour son rôle dans la fusillade de Forest, près de Bruxelles, au moment de sa cavale, en mars 2016.

STORY - Episode 8/21

Cet article fait partie d'une "story" (une story est un ensemble d'articles relatifs à un sujet précis suivi par nos journalistes)

Naviger dans la "Story"

<< Episode précédentEpisode suivant >>

Le tribunal de Bruxelles devait juger Salah Abdeslam à partir de lundi 18 décembre pour la fusillade de Forest. La commune de la capitale belge dans laquelle il s’était caché pendant sa cavale. Salah Abdeslam doit comparaître avec l’autre suspect, Sofiane Ayari, pour «tentative d’assassinat dans un contexte terroriste sur plusieurs policiers». Finalement, le procès sera reporté à une date pour l’instant inconnue.

Salah Abdeslam a décidé de se faire défendre

C’est Sven Mary, qui assure de nouveau la défense de Salah Abdeslam, seul survivant des commandos des attentats parisiens du 13-Novembre. L’avocat a demandé mercredi 13 décembre le report du procès. Il s’agit du procès de la fusillade avec des policiers survenue à Bruxelles le 15 mars 2016 dans une planque qui abritait Salah Abdeslam. En effet, trois jours avant l’interpellation du jihadiste de 28 ans, une fusillade avait éclaté alors que des policiers belges et français venaient perquisitionner un appartement à Forest. Ceux-ci ne se doutaient pas qu’ils tomberaient nez-à-nez avec Salah Abdeslam et ses complices, dont Mohammed Belkaïd, tué lors de l’opération. Ce dernier a par la suite été identifié comme l’un des soutiens, depuis la Belgique, des terroristes du 13-Novembre.

Le report du procès a été sollicité aujourd’hui. Et en tout logique cela devrait être accepté.

A précisé la source proche du dossier confirmant des informations de presse. En outre, d’après la RTBF, « la demande a été acceptée par le tribunal ».

Ainsi, Salah Abdeslam a fait appel à son premier avocat belge, le pénaliste Sven Mary. Pour rappel, celui-ci l’avait épaulé après son arrestation à Bruxelles, le 18 mars 2016. Il avait finalement choisi de ne plus le représenter quelques mois plus tard, face au mutisme de Salah Abdeslam devant les enquêteurs.

Une nouvelle date fixée lundi.

Par ailleurs, le tribunal devrait fixer lundi un report à « quelques semaines du procès, vraisemblablement courant janvier », selon l’AFP. Les deux prévenus, Salah Abdeslam incarcéré en France et son complice présumé Sofiane Ayari, lui détenu en Belgique, ne devraient pas être extraits de prison pour cette audience.

L’organisation de ce procès est particulièrement complexe. En effet, la France avait d’abord refusé de transférer Salah Abdeslam en Belgique le temps des audiences. Alors, la solution retenue consistait à l’envoyer dans un centre pénitentiaire à Vendin-le-Vieil, commune du Pas-de-Calais proche de la frontière. Il devait être « extrait » tous les matins. Toutefois, l’administration pénitentiaire a annulé le transfèrement dans l’attente de la nouvelle date de procès.

Publié le jeudi 14 décembre 2017 à 11:11, modifications jeudi 14 décembre 2017 à 11:42

Naviger dans la "Story"

<< Episode précédentEpisode suivant >>

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !