Justice

Gare de Strasbourg : Une jeune femme agressée sexuellement à cause de ses tatouages

Jugé en comparution immédiate lundi, l’agresseur a été condamné à 15 mois de prison avec sursis par le tribunal de Strasbourg.

Des attouchements à la gare

Le moins que l’on puisse dire c’est que la victime ne s’y attendait pas du tout. La scène se déroule vendredi dans le hall de la gare de Strasbourg. Elle est en train d’attendre assise tranquillement. Un homme s’assoit à côté d’elle. Dans la cohue et le mouvement habituel d’un lieu comme celui-ci, elle n’y prête pas du tout attention. Pourquoi le ferait-elle ? Mais, très vite, les choses changent alors que la jeune femme est en train de se recoiffer. L’homme lui touche dans un premier temps la poitrine expliquent nos confrères des Dernières Nouvelles d’Alsace. Mais, très vite, cela ne lui suffit pas. Il pose ses deux mains sur ses cuisses avant de glisser sous la jupe de la victime. 

Celle-ci tente de repousser l’agresseur mais sans succès et il insiste. Finalement, elle réussit à se lever et à donner l’alerte. L’agresseur est interpellé dans la gare. Il s’agit d’un homme, demandeur d’asile albanais, âgé de 20 ans. Il est passé en comparution immédiate ce lundi devant le tribunal de Strasbourg. L’occasion pour lui de tenter d’expliquer son comportement.

J’ai vu les tatouages, ça m’a paru extravagant, ça m’a plu

s’est-il ainsi défendu tout en promettant que cela n’arriverait plus. Inconnu de la justice, il a été condamné à 15 mois de prison avec sursis. Il va aussi devoir verser 800 € de dommages et intérêts à la victime. 

Publié le mardi 1 mai 2018 à 16:43, modifications mardi 1 mai 2018 à 13:43

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !