Actualité

Finalement Marcel Campion pourra installer son marché de Noël à Paris

Marcel Campion va pouvoir installer une centaine de chalets à la fin de l’année Paris. Sauf que cette année le marché de Noël ne sera pas reconduit sur les Champs-Elysées, mais au jardin des Tuileries.

Privé par la mairie de Paris d’installer son marché de Noël sur les Champs-Elysées, Marcel Campion a finalement obtenu l’autorisation du musée du Louvre pour s’installer au jardin des Tuileries pour les fêtes de fin d’année. En effet, le musée du Louvre a confirmé mardi 7 août avoir donné son accord au forain.

Des manèges et une patinoire

Ainsi, confirmant une information de France Inter, le musée, dont le domaine inclut le jardin des Tuileries, a indiqué avoir reçu une proposition de la société Le monde festif appartenant à Marcel Campion. Et lui a donné son accord. Appelé « magie de Noël aux Tuileries », les festivités vont notamment prévoir une centaine de chalets. Ainsi qu’une dizaine de manèges et une patinoire. Ils seront répartis sur les quelque 8.000 m2 de la grande esplanade des Tuileries. A l’endroit même où se tient chaque année une fête foraine organisée, elle aussi, par Marcel Campion.

A noter que le marché sera installé sur un terrain qui appartient à l’établissement culturel du Louvre et sera loué pour près d’un million d’euros. Ainsi, la mairie n’a pas d’autorisation à délivrer. Par ailleurs, le musée du Louvre a indiqué que le forain était un « client ancien et régulier ». L’occupation des lieux est prévue du 18 novembre au 9 janvier, une période qui inclut les jours de montage et de démontage.

Un recentrage sur des produits français

En outre, Marcel Campion affirme être allé plaider sa cause au ministère de la Culture. Ce dernier détient la tutelle du Louvre. Et surtout à l’Élysée pour obtenir cette autorisation. Selon Marcel Campion, le marché de Noël des Champs-Élysées attirait 13 millions de visiteurs. Générant un chiffre d’affaires de 4,5 millions d’euros.

Toutefois, la mairie de Paris, qui a également décidé d’arrêter la Grande roue de la place de la Concorde exploitée par Marcel Campion, avait mis en avant « la qualité médiocre des animations et des produits vendus » pour justifier sa décision. En effet, elle lui reprochait trop de « made in China ». Par conséquent, la proposition soumise au musée du Louvre prévoit un marché gastronomique avec des producteurs français. Et avec « des produits réalisés en France », a précisé le musée.

Publié le mercredi 8 août 2018 à 9:45, modifications mercredi 8 août 2018 à 9:45

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !