Faits divers

A Bobigny, une vidéo choc d’un homme traînant son chien en scooter mobilise la communauté Twitter

Mardi 6 février, l’utilisateur “Yousslabreu93” partage une vidéo d’un jeune homme traînant son chien en scooter. Rapidement, la vidéo est relayée sur Twitter par des utilisateurs indignés.

Quelques minutes après sa publication, la vidéo est partagée sur Twitter par un (ou des lançeurs d’alertes?) ― difficile à dire, tant l’information s’est propagée rapidement ― Immédiatement ce sont des centaines d’utilisateurs qui réagissent, appelant la police ainsi que les associations de lutte contre la maltraitance animale à retrouver le coupable.

Le snap d’origine donne des indices sur les auteurs de cette maltraitance

 

ATTENTION, LA VIDEO PEUT CHOQUER !

 

Une internaute partage la vidéo du snap d’origine sur son compte Twitter, accompagnée de ce message écrit en lettres capitales : “SVP PAR PITIE, TROUVEZ CE MEC ET REGARDEZ LE CHIEN IL EST EN SANG C’EST PAS NORMAL”

La vidéo se déroule en plusieurs séquences. La première séquence montre l’individu, une arme (vraie ou fausse?) dans la main, en pleine déclaration d’anniversaire. Il utilise à la perfection la figure de l’anaphore avec la répétition à chaque fin de phrase de l’expression “ma couille”.

Suit la terrible séquence du scooter. La personne qui filme (individu masculin) s’esclaffe alors que son camarade passe à toute allure à côté de lui, le chien rapant le sol. L’animal tente en vain de respecter l’allure de son maître, ses pates élimées par le goudron.

Puis entre deux éclats de rire, le cadreur s’exlame : “Vla le fils de pute”.

On entend également un klaxon. Sans doute, un automobiliste aura-t-il été atterré à la vue de cette scène à la limite de l’inconcevable.

La suite de la vidéo montre l’animal gisant par terre, écorché vif. Tout autour des traces de sang. On entend alors un individu du groupe s’écrier : “C’est rien ça ouech” alors qu’un autre est déjà en train de tirer sur la laisse du chien pour qu’il se lève et le suive.

A en croire les différentes voix et le nombre de personnes dans le champ, les individus étaient au moins quatre : le cadreur, l’homme au scooter, et deux complices.

 

L’enquête lancée dans la volée sur Twitter

Sous le pseudo “Le Thug en personne @Plantureux”, journaliste et modérateur Youtube, interpelle directement la Police Nationale dans son post, les exhortant à agir.

La police mobilisée

Il n’est apparemment pas le seul à avoir eu cette idée. Dans un Tweet, La Police Nationale remercie l’internaute, et toutes les personnes “nombreuses” leur ayant fait remonter l’information. Elle informe que “les enquêteurs sont mobilisés”.

“Le Thug en personne” n’arrête pas là son engagement. Dans d’autres Tweets, il incite toute la communauté Twitter à partager la vidéo en mentionnant les noms des autorités compétentes et ceux d’associations spécialisées dans la défense des animaux.

Les associations sur le coup

De nombreuses associations répondent immédiatement à l’appel.

La Fondation 30 millions d’amis a informé les autorités et déposé plainte avec constitution de partie civile. La PETA a fait suivre l’information à leur “Cruaulty Investigations Department”, spécialisé dans la recherche des auteurs de cruauté envers des animaux. L’association invite également les internautes à lui partager toute information supplémentaire. L’association One Voice est aussi sur le coup.

 

Des internautes consternés mais réactifs !

Les internautes se sont emparés de l’affaire et se sont mobilisés nombreux pour tenter de retrouver les auteurs de cette vidéo.

Plus d’infos sur les auteurs présumés

Sur Twitter, Salem Rami dit avoir “identifié” les coupables grâce à leurs comptes Instagram et Facebook. Il s’agirait de Ryad (le filmeur, aka “Joe Ryad”) et de Youssouf Niang (yousslabreu93 sur snap).

C’est maintenant aux autorités d’agir et à la justice de déterminer quelle peine doivent encourir les auteurs de cette scandaleuse vidéo. Affaire à suivre… #Yousslabreu93EnPrison

Publié le mercredi 7 février 2018 à 14:25, modifications mercredi 7 février 2018 à 17:37

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

1 Commentaire