Faits divers

Toulouse : Pour Halloween un homme se déguise en terroriste et sème la panique

Le déguisement d’un homme, vêtu d’un treillis et se baladant avec un faux fusil d’assaut, a effrayé les passants lundi soir à Toulouse.

La nuit d’Halloween n’est pas propice à toutes les facéties. En effet, dans la nuit du 31 octobre au 1er novembre, un jeune homme de 26 ans a été interpellé en plein centre-ville de Toulouse en raison de son déguisement de Halloween.

L’homme vêtu de kaki et de noir était équipé d’un fusil d’assaut, plus tard identifié par la police comme étant factice, a semé la panique parmi la foule.

Des policiers ont été alertés par des passants qui ont indiqué qu’un homme se baladait dans les rues avoisinant le Capitole avec une arme.

Selon des témoins, l’individu aurait également crié Allahou akbar.

Retrouvé par les fonctionnaires de l’Unité de sécurité de la police nationale, qui n’ont « pas entendu les propos incriminés », l’homme a été placé en garde à vue, selon une source policière.

Entendu par les enquêteurs, le jeune homme a assuré qu’il

ne comprenait pas ce qu’on (lui) reprochait. À Halloween, on a le droit de tout faire.

S’est-il défendu face aux policiers.

Pourtant, la veille de la Toussaint, la police nationale avait lancé un appel sur Twitter en demandant aux citoyens de ne pas se déguiser de manière inappropriée :

Dans le cadre de l’Etat d’urgence, toujours en vigueur jusqu’en janvier 2017, le fait d’être menaçant, même équipé d’une arme factice est passible d’un séjour en cellule.

Certaines préfectures ont même pris des arrêtés interdisant le port de répliques dans la rue.

Publié le mercredi 2 novembre 2016 à 11:41, modifications mardi 1 novembre 2016 à 22:35

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !