Faits divers

Il se retrouve à l’hôpital après l’explosion de la batterie de sa cigarette électronique

Objet devenu indispensable pour beaucoup, la cigarette électronique peut parfois s’avérer dangereuse. Ainsi, Amine Britel s’est retrouvé brûlé au deuxième degré après que la batterie de sa cigarette 2.0 a explosé dans la poche de son manteau. Des images impressionnantes !

Le 29 octobre dernier, Amine Brital, un habitant de Toulouse, a eu la mauvaise surprise de voir la batterie de sa cigarette électronique littéralement exploser dans la poche de son manteau. Un véritable choc pour ce gérant de discothèque qui, malgré l’épaisseur de ses vêtements, a tout de même été brûlé au second degré.

Une expérience pour la moins inattendue sur laquelle est revenu le jeune homme dans les colonnes de La Dépêche du Midi :

Tout à coup, j’ai entendu comme un bruit de feu de Bengale, mais en dix fois plus puissant. Et après le choc de l’explosion, je me suis rendu compte que j’avais pris feu.

Pris de panique, le toulousain a d’abord tenté de maîtriser les flammes, avant de se résoudre à sortir la batterie de sa poche :

Je ne comprenais vraiment pas ce qui m’arrivait. La douleur est venue après.

Une fois extraite de sa poche, la batterie a continué de faire des étincelles pendant que les employés de la boîte de nuit ont aidé Amine à éteindre sa veste.

J’ai été brûlé au second degré sur le ventre et la doudoune a fondu sur mon doigt quand j’ai essayé de l’éteindre. Heureusement que je portais un t-shirt en coton en dessous et pas du synthétique. Et heureusement que la batterie n’était pas dans mon jean.

Une explosion dont les images ci-dessus témoignent de la gravité !

Publié le mercredi 2 novembre 2016 à 14:40, modifications mercredi 2 novembre 2016 à 13:43

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !