Faits divers

Orne : Il viole et tue sa grand-mère. Le suspect ne devrait pas être jugé

Mis en examen pour le meurtre de sa grand-mère de 93 ans, en mai 2015, dans l’Orne, le suspect ne devrait pas être jugé en raison de son état mental.

Le 28 mai 2015, le corps sans vie d’une femme, âgée de 93 ans, mère de quatorze enfants, avait été retrouvé dans sa maison à Athis-de-l’Orne (61).

Selon le site faitsdivers.org,  la victime avait été violée et frappée à mort et les soupçons s’étaient portés sur son petit-fils, âgé de 35 ans. Il avait été aperçu à plusieurs reprises chez sa grand-mère les jours précédents le drame.

L’homme, déjà connu de la justice pour exhibition sexuelle devant une personne âgée et actes de cruauté sur animal, était SDF et vivait dans sa voiture.

En mai 2016, le suspect a été placé en détention provisoire puis transféré dans une unité pour malades difficiles qui accueille des patients présentant un danger pour autrui, rapporte le site normandie-actu.fr.

Après trois expertises psychiatriques, les médecins ont conclu que le discernement du mis en examen était aboli lors des faits puisqu’il souffrait de schizophrénie paranoïde. Au vu de ces trois rapports, il devrait bénéficier d’un non-lieu et ne pas être jugé.

La vingtaine de parents de la victime, qui se sont constitué partie civile, pourront néanmoins assister à un « mini procès » qui se tiendra devant la chambre d’instruction de la cour d’appel de Caen.

Publié le mercredi 16 novembre 2016 à 14:46, modifications lundi 21 novembre 2016 à 12:59

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !