Faits divers

Il mutilait des femmes et conservait leurs clitoris dans son frigo

C’est sa femme qu’il avait également mutilé qui a fini par dénoncer Peter Frederiksen.

Peter Frederiksen conservait dans son congélateur de Bloemfontein en Afrique du Sud des organes génitaux féminins, clitoris et vagins. Il possédait aussi des images pédopornographiques. Il a été condamné à deux peines de prison à vie.

Au moins sept clitoris différents

C’est une scène d’horreur qu’ont découvert les forces de l’ordre qui ont interpellé Peter Frederiksen en septembre 2015. Dix morceaux venant d’au moins sept clitoris différents ont été retrouvés dans le congélateur de cet homme. Deux vagins étaient eux en train de sécher sur un crochet. Dans des bouteilles d’eau, la chair baignait.

C’est sa femme, elle-même victime de ses actes qui avaient fini par le dénoncer à la police. Mais elle n’aura pas le temps de connaître le sort réservé par la justice à son époux. En octobre 2015, alors que l’homme était en prison, il a engagé un tueur à gages pour se débarrasser d’elle, expliquent nos confrères de OFM News.

Au mois de novembre 2015, l’homme avait été reconnu coupable de 36 chefs d’inculpation notamment la détention d’images pédopornographiques, le viol sur mineur et le meurtre avec préméditation. L’homme a été condamné à deux peines de prison à vie, la première pour viol, la seconde pour le meurtre de son épouse. De façon surprenante, il n’a pas été condamné pour les mutilations. Le Tribunal a en effet considéré que la loi n’était pas adaptée pour ce genre de crimes. Et ce, alors que l’excision est interdite en Afrique du Sud.

Publié le vendredi 16 mars 2018 à 20:32, modifications vendredi 16 mars 2018 à 15:14

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !