Faits divers

Montreuil : Une Américaine poignardée à mort alors qu’elle photographiait une fresque de street art

Une femme d’origine américaine a été tuée de plusieurs coups de couteau à Montreuil dans la journée de jeudi. La gratuité de ce crime et de cette terrible agression risquent de plonger les proches de la victime dans le désarroi. Les faits se seraient déroulés aux abords du palais des congrès de Montreuil.

Une femme d’origine américaine a été mortellement poignardée à Montreuil (Seine-Saint-Denis), ce jeudi après-midi. Un suspect a pu être interpellé par la police.

Un fait divers atroce en plein cœur de Montreuil

Les faits se sont déroulés au niveau de la rue Marcel-Dufriche à Montreuil, en pleine journée, aux alentours de 15h45. D’après des informations du Parisien, l’agresseur serait un sans domicile fixe de 53 ans. La victime a été frappée dans le dos et à la carotide avec un couteau. Les équipes du Samu n’ont pas pu la réanimer malgré un massage cardiaque.

Suite à la violence de l’agression, la femme d’origine américaine se serait effondrée immédiatement. Elle était âgée également d’une cinquantaine d’années. D’après des révélations du Parisien, un appareil photo aurait été retrouvé près du corps de la victime.

La victime d’origine américaine prenait visiblement des photographies de street art au moment de son agression

Cette femme s’était visiblement rendue dans ce quartier du centre-ville de Montreuil pour immortaliser quelques fresques urbaines et de nombreux graffitis. D’après les premiers témoignages, elle était en train de prendre des photographies de nombreux tags juste avant d’être blessée mortellement.

De nombreuses zones d’ombre persistent encore sur ce crime atroce

L’identité précise de la victime n’a pas encore été dévoilée. S’agissait-il d’une touriste américaine, d’une artiste ou d’une photographe professionnelle ? Le mobile et les motivations de l’agresseur sont encore flous également. L’homme n’a pas cherché à prendre la fuite. Il s’est rendu sans résistance. Il n’était pas non plus ivre au moment des faits et n’aurait rien volé d’après des informations de LCI.

La ville de Montreuil en état de choc

La rédaction du Parisien a pu recueillir le témoignage du gérant du garage Speedy, situé juste en face des lieux où l’agression a été commise.

J’ai entendu un cri de femme, puis on a vu un homme âgé sortir de la rue Marcel-Dufriche avec un grand couteau à la main. Il menaçait les passants et faisait des allers-retours entre la victime et le mur de la Halle Marcel-Dufriche. La police est arrivée très vite.

Même s’il n’a pas été un témoin oculaire direct de la terrible agression, son récit accrédite la thèse des photographies prises par la victime :

J’ai juste entrevu le corps d’une femme sur le trottoir à côté du mur de graffs.

L’enquête se poursuit actuellement. L’agresseur a été placé en garde à vue dans les locaux de la police judiciaire de Bobigny pour 48 heures.

Les investigations devraient permettre de savoir si la victime était une habitante de la commune ou une touriste.

Publié le vendredi 7 avril 2017 à 17:02, modifications vendredi 7 avril 2017 à 16:53

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

2 Commentaires