Faits divers

Meurtre d’Alexia Daval : accusé par Jonathann Daval, Grégory Gay aimerait rencontrer son beau-frère

Le mari de la sœur d'Alexia est accusé par Jonathann Daval d'être l'auteur du meurtre. Il prépare sa défense.

Meurtre d'Alexia Daval : Grégory Gay, accusé par Jonathann Daval, aimerait rencontrer son beau-frère

Accusé par Jonathann Daval d’avoir étranglé Alexia, la sœur de sa femme, le soir du 27 octobre 2017, Grégory Gay ne se contente plus de réfuter le récit de son beau-frère. Le père de famille a décidé d’agir.

STORY - Episode 27/30

Cet article fait partie d'une "story" (une story est un ensemble d'articles relatifs à un sujet précis suivi par nos journalistes)
Tout lire : Affaire Daval

Naviger dans la "Story"

<< Episode précédentEpisode suivant >>

Qui a assassiné et brûlé Alexia Daval ? Cette question demeure encore sans réponse, plusieurs mois après la découverte du corps calciné de la jeune femme, abandonnée à l’orée d’un bois de Haute-Saône en octobre 2017.

Accusé par son beau-frère, Jonathann Daval

Si Jonathann Daval, son époux, a dans un premier temps avoué être l’auteur du meurtre au début de l’année, le principal suspect a brusquement changé de version, affirmant que son beau-frère Grégory Gay a étouffé sa femme lors d’une dispute familiale. L’informaticien de 34 ans a précisé qu’un « pacte secret » avait été conclu pour taire le véritable auteur du crime, afin de protéger la famille de Grégory, marié et père d’un enfant en bas âge.

Face à ce nouveau rebondissement et les détails livrés par Jonathann Daval sur l’incroyable « soirée raclette » qui aurait dégénéré, les parents de son épouse et le beau-frère accusé ont été profondément choqués. Mais jusqu’ici, Grégory Gay, qui a nié formellement toute implication, n’avait pas encore réagi de vive voix aux dires du mari d’Alexia, la sœur de sa femme.

Des accusations “ridicules et machiavéliques”

C’est désormais chose faite. Ce jeudi, l’homme de 36 ans s’est exprimé dans Le Parisien, répondant aux accusations de Jonathann, qu’il qualifie de « ridicules et machiavéliques ». Grégory affirme vouloir peaufiner sa défense, afin de rétablir la vérité. Lui et Stéphanie, son épouse, ont donc décidé de changer d’avocat, engageant Me Gilles-Jean Portejoie, « un pénaliste de renom ».

Jonathann a quatre avocats, il fallait rétablir l’équilibre face à cette situation, donner plus de force à notre partie civile.

A t-il précisé.

Le scientifique souhaite rencontrer celui qui l’accuse du pire

L’astrophysicien qui vit en région parisienne avec sa femme, professeure des écoles, et leur fils, reste confiant. Le passionné de sciences souhaite à présent se confronter à celui qui l’accuse d’avoir commis l’irréparable :

J’ignore si cela est possible, mais oui, j’aimerais bien l’avoir en face de moi.

A t-il déclaré au cours de son entretien.

Une décision confirmée par son avocat sur BFMTV :

Il y a quelques jours, Grégory Gay m’a dit : ‘S’il faut affronter les yeux dans les yeux Jonathann Daval, je le ferai (…), parce que c’est important pour la manifestation de la vérité. Je suis prêt à tout’.

Rapporte le pénaliste.

“Je sais ce que je n’ai pas fait”, une situation dure à vivre

Le trentenaire a également confié son ressenti quant à son statut de suspect, difficile à assumer :

On a placardé mon nom et ma photo avec les accusations de Jonathann, ce n’est pas agréable. Moi ça va, je sais ce que je n’ai pas fait, mais pour mes proches c’est plus difficile.

Malgré la situation éprouvante, il affirme avoir le soutien de sa famille et de ses collègues. Ainsi que celui des internautes, qui lui envoient des messages sur les réseaux sociaux pour l’épauler dans cette épreuve.

Publié le vendredi 24 août 2018 à 12:24, modifications vendredi 24 août 2018 à 11:49

Naviger dans la "Story"

<< Episode précédentEpisode suivant >>

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !