Faits divers

Marseille : une mère obligée de traverser l’hôpital avec son bébé mort dans les bras

L’histoire d’un terrible dysfonctionnement à l’hôpital de la Timone à Marseille.

Le local où sont normalement déposés les corps était fermé. Les parents se sont retrouvés livrés à eux-mêmes dans l’hôpital marseillais avec leur bébé mort.

Une heure d’attente

L’histoire de Marine 29 ans et Julien 26 ans ressemble à une longue liste de dysfonctionnements. C’est en apprenant l’histoire des deux bébés inversés il y a quelques jours dans ce même hôpital de la Timone, qu’ils ont décidé de se confier. Leur histoire remonte désormais à quelques mois, au 23 septembre 2017 comme ils l’expliquent à nos confrères de la Provence.

Ce jour-là, le couple perd sa petite fille Lilou, âgée de 3 jours, victime de complications cardiaques. Une brancardière doit transférer leur fille au dépositoire. Mais, il n’y a pas de couffin pour la transporter et personne ne répond. Marine, décide donc d’emmener son bébé elle-même, dans ses bras à travers l’hôpital. Une fois sur place, personne ne répond. Le couple devra attendre une heure, avec le corps de leur fille dans les bras avant que quelqu’un n’arrive finalement.

La direction a présenté ses excuses et le chef de service a reconnu des dysfonctionnements. Un couffin a été acheté pour le service pédiatrique et une ligne téléphonique mise en place dans la chambre mortuaire.

Publié le samedi 10 mars 2018 à 14:37, modifications samedi 10 mars 2018 à 13:53

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !