Faits divers

Le Havre : Il tue sa mère qui l’empêchait d’aller faire le djihad

Un jeune homme a tué sa mère parce qu’elle l’empêchait d’aller faire le djihad en Syrie. L’homme souffrirait d’antécédents psychiatriques et a reconnu les faits.

Lundi 12 septembre 2016, un jeune homme âgé de 25 ans, a tué sa mère âgée de 62 ans, dans le quartier de Gravill, au Havre, en l’étranglant avec un lacet. Selon la version avancée par le jeune homme, il l’aurait tué parce qu’elle voulait l’empêcher de partir en Syrie faire le djihad.

L’homme a lui-même prévenu la police de son geste à 5h30. Aussitôt, une patrouille a été dépêchée sur place, ainsi que les secours. Mais malgré les nombreuses tentatives des sapeurs-pompiers et du SAMU pour réanimer la victime, la femme a été déclarée morte.

Son fils a immédiatement reconnu les faits et sa motivation radicale. Les forces de police l’ont interpellé peu de temps après, puis placé en garde à vue. Selon une source policière interrogée par France Info, l’homme souffrirait d’antécédents psychiatriques.

Interrogés par le site Normandie-actu, certains des proches du jeune homme confient avoir noté un changement de comportement depuis environ un an. Il aurait cessé de sortir avec ses amis et serait parti seul en vacances durant l’été, sans avertir qui que ce soit.

Selon une source judiciaire, le suspect se serait récemment converti à l’islam. L’enquête va désormais devoir déterminer s’il était connu des services de police et de renseignement pour radicalisme ou des faits liés au terrorisme.

Publié le lundi 12 septembre 2016 à 16:54, modifications lundi 12 septembre 2016 à 16:00

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !