Faits divers

Everest : L’ascension d’un couple vegan tourne au drame

Maria Strydom, australienne de 34 ans, et son mari s’étaient lancés un défi : gravir les sept plus hauts sommets du monde, dont l’Everest, tout en maintenant leur régime alimentaire vegan. Mais, ce dimanche 22 mai, la jeune alpiniste est tragiquement décédée, victime du mal des montagnes en tentant l’ascension de ce massif.

Le but de ce couple de scientifiques : prouver que leur régime alimentaire vegan ne les empêchait pas de réaliser des performances physiques extrêmes. Pour ce faire, les deux jeunes gens s’étaient lancés dans l’ascension de l’Everest, ce dimanche 22 mai. Malgré leur préparation physique, la jeune femme est décédée.

Avant de partir à l’aventure, celle-ci déclarait dans une interview accordée à l’Université de Melbourne :

Les gens ont une image déformée des végétaliens, ils pensent que nous sommes sous-alimentés et faibles. Nous allons prouver que les vegans peuvent tout faire, et même plus.

Le couple ne consommait en effet aucun produit issu des animaux et de leur exploitation, même durant leur périple.

Mais alors qu’ils avaient atteint le sommet, le drame s’est produit. Le guide du couple raconte :

 Elle a dit se sentir très faible et avoir une perte d’énergie (…) signes du mal des montagnes.

Victime lui aussi de ce mal des montagnes, le mari a été hospitalisé mais est aujourd’hui hors de danger.

Pour l’heure, l’enquête n’établit aucun lien entre le décès de Maria Strydom et son régime alimentaire. La jeune femme serait morte d’une embolie pulmonaire.

Publié le jeudi 26 mai 2016 à 14:59, modifications jeudi 26 mai 2016 à 13:31

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !