Faits divers

Dordogne : un enseignant s’ouvre les veines en salle de classe

Dordogne

Un enseignant a tenté de mettre fin à ses jours, en s’ouvrant les veines, dans sa classe du collège La Boétie de Sarlat, en Dordogne.

Il tente de se suicider dans sa salle

Hier, mardi 5 décembre 2017, un professeur de technologie a tenté de se suicider dans sa classe du collège La Boétie de Sarlat, en Dordogne. Âgé d’une quarantaine d’années, il a tenté de mettre fin à ses jours en se taillant les veines.

Découvert par des élèves en fin de matinée, l’enseignant a été pris en charge par les secours et transporté à l’hôpital.  Ses jours ne sont pas en danger, rapporte France Bleu Périgord.

L’enseignant était en conflit avec son administration

Aucun élève n’a assisté à la scène. Cependant, une cellule psychologique a été mise en place pour les élèves et les collègues de ce professeur d’une quarantaine d’années. Toutes les enseignantes et tous les enseignants ont interrompu leurs cours pour prendre en charge les collégiens.

Selon le principal syndicat d’enseignants du second degré (SNES), le professeur de technologie était en conflit avec son administration. Pour le moment, impossible d’affirmer qu’il y ait une relation avec son geste.

Une réunion extraordinaire du CHSCT (Comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail) doit se tenir aujourd’hui à Périgueux. La direction d’académie a indiqué que l’établissement sera ouvert aujourd’hui et que l’accueil des élèves sera assuré.

Publié le mercredi 6 décembre 2017 à 10:41, modifications mercredi 6 décembre 2017 à 9:55

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !