Faits divers

Une blogueuse fitness française meurt suite à l’explosion de son siphon à chantilly

Rebecca Burger, blogueuse fitness de 33 ans habitant en Alsace, près de Mulhouse, est décédée d’un arrêt cardiaque ce dimanche 18 juin. Son siphon à chantilly lui aurait percuté le thorax au niveau du cœur en explosant.

Ce mercredi 21 juin, le magazine 60 millions de consommateurs a annoncé la mort de Rebecca Burger, blogueuse fitness de 33 ans, très suivie sur les réseaux sociaux. Selon le magazine en question, la jeune femme a été victime d’une défaillance technique d’un accessoire de cuisine, à savoir un siphon à chantilly qui aurait explosé dans ses mains.

L’ap­pa­reil de marque Ard’Time l’a violem­ment percu­tée à la poitrine, provoquant un arrêt cardiaque. Malgré l’in­ter­ven­tion des secours, la jeune femme n’a pas pu être sauvée.

Précise la source avant d’ajouter :

Cet accident est d’autant plus inacceptable que la dangerosité de certains de ces siphons -des ustensiles très utilisés, popularisés notamment par les émissions de téléréalité culinaire- est connue depuis des années.

En effet, plusieurs mésaventures de ce type ont déjà eu lieu à travers le monde, causant des traumatismes plus ou moins graves aux utilisateurs.

Une famille en deuil après une mort tragique

La famille, les proches ainsi que le mari de la fitgirl alsacienne ont confirmé son décès via un sobre message sur son compte Instagram.

Quand ton homme ne parvient plus à se séparer de l’objectif…📸🍃☺️

Une publication partagée par Rebecca Burger (@rebeccablikes) le 16 Juin 2017 à 11h52 PDT

Le siphon à crème chantilly responsable de sa mort a également été pointé du doigt par son mari via le partage d’un message mettant en garde les propriétaires d’un tel ustensile.

Voici un exemple de siphon à chantilly qui a explosé et percuté le thorax de Rebecca, entraînant son décès.

Précision : le siphon qui a engendré sa mort quant à lui été mis sous scellé.

N’utilisez pas ce genre d’ustensile chez vous ! Plusieurs dizaines de milliers d’appareils défectueux sont encore en circulation.

Précise-t-il.

Près de 154 000 personnes suivaient Rebecca Burger sur Instagram. Sa dernière publication, publiée quelques heures seulement avant son décès, était un cliché sensuel d’elle, pris par son homme. Rien ne laissait présager une issue si tragique…

Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes exactes du drame.

Publié le jeudi 22 juin 2017 à 10:33, modifications jeudi 22 juin 2017 à 9:17

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !