Faits divers

Angers : Quand un ancien détenu tente de se faire livrer… un pistolet-mitrailleur

Un ancien détenu a été arrêté à Angers alors qu’il s’était fait livrer, via la Poste, un pistolet-mitrailleur venu des Etats-Unis.

Sans doute pensait-il que son colis allait passer… comme une lettre à la Poste. Nos confrères de Ouest-France rapportent qu’un homme a été arrêté par les douanes, et ce alors qu’il tentait de récupérer un colis en provenance des Etats-Unis. La cause ? Cet ancien détenu, âgé d’une trentaine d’années, s’était fait livrer… un pistolet-mitrailleur.

Interpellé, l’homme a été mis en examen vendredi 15 mars, « du chef d’importation d’arme de catégorie A » et placé en détention provisoire, a confirmé Yves Gambert, procureur de la République à Angers. Ce dernier n’en a cependant pas précisé davantage.

Condamné en 2010 à 7 ans de prison

Que comptait-il faire avec cette arme ? Telle est la question à laquelle les enquêteurs vont devoir tenter de répondre. Seule certitude pour le moment, l’homme n’en est pas à son coup d’essai. En effet, en 2010 déjà, il a été condamné à sept ans de prison par la cour d’assises du Maine-et-Loire. A l’époque, il avait été jugé pour des violences avec une arme contre un policier. Un peine qui avait été confirmée l’année suivante, en appel.

Incarcéré à l’époque, l’homme aurait alors rencontré la foi musulmane en détention. Cela lui a valu d’être visé en 2016 par une perquisition administrative. Une perquisition qui s’est déroulée suite au déclenchement de l’état d’urgence, après les attentats de 2015.

Toujours selon nos confrères de Ouest-France, le trentenaire se serait également lié d’amitié en prison avec un islamiste angevin, David Pagerie. Ce dernier a été condamné en 2016, en première instance, pour consultation “habituelle” de sites jihadistes. Mais celui-ci a finalement été remis en liberté l’année suivante.

Publié le lundi 18 mars 2019 à 17:42, modifications lundi 18 mars 2019 à 17:42

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !

En direct