Faits divers

4 morts et 27 blessés dans un accident de bus sur la RCEA

La route la plus dangereuse de France a de nouveau été le lieu d’un drame. On déplore plusieurs morts et de nombreux blessés.

Un accident de bus a fait 4 morts et 27 blessés sur la RCEA (Route Centre Europe Atlantique) ce dimanche 8 janvier. Le drame s’est produit en Saône-et-Loire, sur la portion de la RN 79, avant le viaduc de Charolles à 4h30.

L’accident est probablement dû au verglas. Le bus a fait plusieurs tonneaux avant de terminer violemment dans le fossé, derrière la glissière de sécurité. On peut constater l’étendue des dégâts sur la photo de l’AFP ci-dessus. Le véhicule d’une quarantaine de places transportait des ressortissants portugais qui se rendaient à Fribourg en Suisse, selon la préfecture de Saône-et-Loire. Parmi les 27 blessés, 3 personnes, dont un bébé, se trouvent dans un état d’urgence absolue. Par ailleurs, les deux chauffeurs sont indemnes.

90 pompiers sont intervenus pour secourir les victimes de l’accident survenu entre Paray-le-Monial et Mâcon.

Dans un communiqué de presse, Alain Vidalies, secrétaire d’Etat des Transports, fait part de sa “très vive émotion” face au terrible bilan de cet accident de la route. De plus, il rappelle que le gouvernement a engagé “un grand plan d’accélération de la mise à 2×2 voies de la Route Centre-Europe Atlantique (RCEA). Un chantier de plus d’un milliard d’euros sur les deux départements de l’Allier et de la Saône-et-Loire. Il s’agit de l’un des plus grands chantiers routiers de France“.

La RCEA surnommée “la route de la mort”

C’est l’accident de la route le plus meurtrier depuis celui du 29 mars 2016. En effet, douze Portugais revenant de Suisse avaient déjà trouvé la mort. Ils étaient à bord d’un fourgon qui avait percuté un camion dans l’Allier.

Surnommée depuis plusieurs années “la route de la mort”, la route Centre Europe Atlantique est particulièrement accidentogène sur les portions de la Saône-et-Loire et de l’Allier. D’ailleurs, la Gazette des communes en 2013 écrivait à propos de la portion entre Montmarault dans l’Allier et Mâcon en Saône-et-Loire :

Le taux de mortalité est cinq fois supérieur à d’autres routes nationales du même type.

En cause : ces parties ne comportent qu’une simple bande à une voie dans chaque sens. Or, la RCEA, axe qui traverse la France d’Est en Ouest, voit passer 40% de poids lourds.

Article publié le dimanche 8 janvier 2017 à 19:56, modifications dimanche 8 janvier 2017 à 19:56

Participer

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet
Discuttez !

Poster un Commentaire
Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Minutenews.fr Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.

Soyez le premier à commenter !

Me notifier
avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
wpDiscuz

Vidéo relative

Vu sur le web

Un mot de nos sponsors

Vers le top