Actualité

Du sursis pour le pilote EasyJet qui avait consommé de l’ecstasy la veille d’un vol

Un pilote de la compagnie EasyJet a été condamné vendredi à un an de prison avec sursis pour avoir pris de l’ecstasy la veille d’un vol. L’homme de 49 ans a été reconnu par le tribunal de grande instance de Créteil, coupable de mise en danger de la vie d’autrui et devra se trouver un autre métier. Il lui est désormais définitivement interdit d’exercer sa profession.

Interpellé le 27 juin, il a été jugé vendredi en comparution immédiate aux côtés de quatre autres accusés.  Ces derniers ont été condamnés à des peines de prison ferme. La procureure a évoqué “un exemple concret de réseau de trafic de stupéfiants, avec fournisseur, intermédiaire, nourrice et au bout de leur chaîne, un usager, le pilote”.

 

Alcool, cocaïne et MDMA

Les policiers du SDPJ 94 ont réussi à l’identifier après avoir mis sur écoute la jeune femme qui le fournissait. Lors de leur conversation, il lui avoue avoir piloté alors qu’il s’était drogué la veille et s’être senti mal une fois aux commandes. Suite aux analyses relatives à l’enquête, de l’alcool et de la MDMA ont été détectés dans ses cheveux en juillet. Un anti-parasitaire a également été découvert, produit fréquemment utilisé pour décupler les effets de la cocaïne. Mais selon le pilote, il en prenait pour couper l’effet de la drogue. Il a également reconnu consommer régulièrement ces produits depuis deux ans, en plus du cannabis.

Je pensais que tout était maîtrisé, je m’en veux énormément.

 

EasyJet s’est manifesté vendredi soir après avoir pris connaissance du procès et a livré un communiqué:

Dès l’ouverture d’une enquête par les autorités, ce pilote n’a plus opéré de vol et des procédures disciplinaires sont en cours. La sécurité des passagers et équipages d’EasyJet est notre première priorité. Nous avons une politique de tolérance zéro concernant la drogue et l’alcool. Cette règle et la réglementation y correspondant sont très claires. Si des preuves de failles de sécurité de la part de l’un de ses pilotes avaient été avérées, EasyJet aurait agi immédiatement et retiré le pilote des plans de vol.

 

 

 

 

Publié le dimanche 6 août 2017 à 12:41, modifications dimanche 6 août 2017 à 12:41

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !