Dopage: L’UEFA alourdit en appel à 18 mois la suspension de Nasri

L’UEFA a annoncé mercredi avoir alourdi en appel la suspension pour dopage du Français actuellement sans club Samir Nasri de six à dix huit mois, soit jusqu’au 1er janvier 2019.

Nasri, 31 ans, qui a quitté son dernier club -Antalyaspor- en janvier dernier, avait été suspendu pour six mois fin février 2018 pour avoir bénéficié d’une perfusion intraveineuse de vitamines, méthode prohibée par l’Agence mondiale antidopage (AMA). L’instance de contrôle, d’éthique et de discipline de l’UEFA avait fait appel de cette sanction.

Modifié : 1 août 2018 20 h 15 min

Ce site utilise des cookies.