Actualité

Deux salariés de SFR mis à pied après des propos antisémites et misogynes

Deux vendeurs de SFR ont été sanctionnés pour avoir tenu des discours antisémites et sexiste sur Periscope.

Deux salariés de SFR n’ont pas hésité à insulter un client et une passante, le tout en se filmant en direct sur le réseau social Periscope.

En effet, dans la vidéo diffusée en direct, l’un des vendeurs a évoqué, hors caméra, un client en le traitant de « connard de juif ». Une insulte qu’a répété, en riant, l’auteur de la vidéo, le seul visible à l’écran. Celui-ci a en plus complété la remarque par « ça vient du fin fond du cœur ».

Mais ils n’en sont pas restés là, puisqu’ils ont également été à l’origine de propos misogynes. Alors qu’une jeune femme était de passage devant la devanture de la boutique l’un des employés l’a qualifié de « mi-pute, mi-soumise ».

La vidéo qui a été postée sur un compte nommé Petit Poney, en référence à la chanson du polémiste Dieudonné, a depuis été supprimée de Periscope.

Les deux employés d’une boutique SFR d’Anthony (dans les Hauts-de-Seine) ont été mis à pied par l’opérateur après qu’un signalement ait été fait par la Ligue Internationale contre le racisme et l’antisémitisme (la Licra).

En effet, interpellé mardi 31 mai par la Licra par le biais de Twitter, SFR a indiqué

Les auteurs de la vidéo risquent jusqu’à un an de prison et 45 000 euros d’amende pour « provocation à la discrimination en raison de la religion », mais également pour « provocation à la haine ou à la violence en raison du sexe ».

SFR avait déjà dû faire face à un dérapage : deux employés d’une autre boutique SFR avaient été licenciés pour avoir délibérément détruit le téléphone d’une cliente qu’ils avaient jugé désagréable. Cette fois aussi, la scène avait été filmée et diffusée en direct sur Periscope.

Publié le mercredi 1 juin 2016 à 9:33, modifications mercredi 1 juin 2016 à 9:16

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

4 Commentaires