Actualité

Désormais en Croatie, Léonarda pense à revenir en France

Léonarda est aujourd’hui citoyenne croate. La jeune Rom kosovare exprime le souhait de venir en France pour remercier ceux qui l’ont soutenue.

Léonarda Dibrani avait marqué les esprits en 2013. Alors âgée de 15 ans, elle vivait dans le Doubs et était scolarisée en France. Elle avait été interpellée par la police alors qu’elle participait à une sortie scolaire, avant d’être expulsée vers le Kosovo. Son expulsion et celle de sa famille avaient fait coulé beaucoup d’encre, poussant même François Hollande à autoriser la jeune fille à revenir sur le territoire français. A l’époque, l’adolescente avait refusé cette proposition pour ne pas abandonner le reste de sa famille.

Léonarda, aujourd’hui âgée de 18 ans, a obtenu un passeport croate. Elle s’est entretenue via Skype avec l’équipe de BFMTV ce lundi 9 janvier.

Un quotidien “assez difficile” en Croatie

Trois ans après avoir quitté la France, Leonarda explique à nos confrères les difficultés par lesquelles elle est passée avec sa famille. Elle a habité au Kosovo pendant sept ou huit mois. Puis elle a rejoint la Croatie pour s’y installer, à quelques kilomètres de Zagreb.

Désormais, la jeune femme ne travaille pas. Elle n’étudie pas non plus et vit dans une pièce d’une vingtaine de mètres carrés avec sa famille, sans électricité. Elle n’a donc par conséquent ni eau chaude, ni chauffage.

Quand je dois prendre un bain je dois aller chez une copine.

Puisqu’elle a obtenu la nationalité croate, Léonarda est devenue citoyenne européenne. Elle peut ainsi circuler librement sur le continent, de façon légale, et explique qu’elle peut venir en France quand elle veut.

J’ai envie de venir en France pour remercier les gens qui m’ont aidée quand j’avais beaucoup de problèmes.

Léonarda estime que François Hollande lui a gâché sa vie

Le Parisien avait recontacté la jeune femme en octobre dernier. Léonarda confiait déjà son souhait de revenir en France. Elle expliquait suivre des cours de français trois fois par semaine. Elle disait également être devenue serveuse dans un restaurant de Mitrovica, au Kosovo. Quant à François Hollande, la jeune Rom exprimait encore de la rancœur à son égard :

J’en veux encore à Hollande, il a gâché ma vie.

Publié le lundi 9 janvier 2017 à 15:56, modifications lundi 9 janvier 2017 à 15:41

Vous aimerez aussi

-->

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet
Vers le top