Actualité

Allemagne : Le comptable d’Auschwitz ira bien en prison malgré ses 96 ans

Le parquet allemand a rejeté la demande de la défense de cet ancien comptable d’Auschwitz de commuer sa peine de quatre ans de prison en sursis.

Malgré son grand âge, le comptable d’Auschwitz n’échappera pas à la prison.

En effet, Oskar Gröning a été jugé apte par le parquet allemand à purger sa peine de quatre ans de prison en dépit de ses 96 ans.

Le parquet a pris sa décision en tenant compte d’une expertise médicale.

Le médecin a conclu que l’emprisonnement est en principe envisageable si certaines conditions sont remplies.

A précisé Kathrin Söfker, la porte-parole du parquet de Hanovre.

Ainsi, le centre de détention devra notamment mettre à disposition les équipements et les soins médicaux appropriés.

L’exécution de la peine n’a cependant pas encore été ordonnée. Le parquet devra encore statuer là-dessus.

Sévérité tardive

En 2015, Oskar Gröning avait été condamné à quatre ans de prison pour « complicité » dans le meurtre de 300.000 juifs.

Pendant son procès il avait présenté ses excuses et évoqué une « faute morale ».

En effet, engagé très jeune dans la SS, Oskar Gröning avait été affecté entre 1942 et 1944 au camp d’Auschwitz en tant que comptable.

Il y était chargé de recenser les possessions des déportés qui arrivaient au camp. Il y avait également été témoin du processus d’extermination.

Ensuite, Oskar Gröning avait terminé la guerre dans une unité combattante, et fait prisonnier par les Britanniques en 1945.

De retour en Allemagne, il s’était muré dans un silence. Il avait fini par en sortir pour s’opposer à des négationnistes :

J’ai tout vu, les chambres à gaz, les crémations, le processus de sélection. Un million et demi de Juifs ont été assassinés à Auschwitz. J’y étais.

Avait-il écrit à l’un d’entre eux.

Cependant, Oskar Gröning s’est toujours présenté comme un bureaucrate, simple rouage de la grande machine d’extermination mise en place par les nazis.

En outre, il a toujours refusé de se prononcer sur sa propre culpabilité.

Publié le jeudi 3 août 2017 à 9:33, modifications jeudi 3 août 2017 à 7:59

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !