Actualité

La compagne de Radouane Lakdim mise en examen et incarcérée pour “association de malfaiteurs terroriste”

Marine P., la compagne de Radouane Ladkim, a reconnu en garde à vue adhérer aux thèses de Daesh. Elle a été incarcérée mardi 27 mars dans la soirée.

Marine P., la femme qui partageait la vie de Radouane Ladkim a été placée en garde à vue puis incarcérée ce mardi 27 mars pour “association de malfaiteurs terroristes en vue de préparer des crimes d’atteinte aux personnes”.

Un profil inquiétant

Le couperet est tombé. Présentée en début de soirée, Marine P. a donc été mise en examen et incarcérée immédiatement. Fichée S (sûreté de l’état) comme Radouane Ladkim, elle présentait surtout un profil particulièrement préoccupant du point de vue des enquêteurs.

Aggée de 18 ans, elle avait reçu les policiers à son domicile en criant “Allahou Akbar” vendredi 23 mars. Radouane Lakdim venait alors de tuer quatre personnes et d’en blesser quatre autres à Carcassonne puis à Trèbes. Pendant sa garde à vue, la jeune femme a nié être au courant du projet d’attaque de son compagnon. Mais, plus inquiétant, elle a expliqué qu’elle n’aurait rien dit le cas échéant. Elle cautionnerait ainsi les attentats commis en France pour “venger les frères qui sont tués en Syrie”. Par ailleurs, elle “adhère” complètement aux thèses de Daesh.

Elle a sollicité un débat différé sur son placement en détention provisoire.

détaille une source judiciaire à nos confrères de 20 Minutes.

Publié le mercredi 28 mars 2018 à 9:30, modifications mercredi 28 mars 2018 à 9:22

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !