Actualité

“Brèves réponses aux grandes questions”: les ultimes réflexions de Stephen Hawking

Dieu existe-t-il ? L’espèce humaine pourra-t-elle survivre sur la Terre ? Serons-nous dépassés par l’intelligence artificielle ? Dans un livre posthume, “Brèves réponses aux grandes questions”, à paraitre mercredi, l’astrophysicien britannique Stephen Hawking partage ses ultimes réflexions.

“On lui posait souvent tout un tas de questions”, a déclaré sa fille Lucy Hawking, lors de la présentation de l’ouvrage au Musée des sciences de Londres lundi. Le livre est une tentative de “réunir les réponses les plus claires, les plus authentiques, les plus abouties qu’il a pu apporter”, a-t-elle ajouté.

L’astrophysicien britannique Stephen Hawking, personnalité mondialement connue, achevait ce livre quand il est décédé le 14 mars à l’âge de 76 ans. Il a été complété après sa mort par des membres de sa famille et ses collègues universitaires, à partir d’éléments tirés de ses archives personnelles.

Le livre sortira simultanément dans plusieurs pays dont la France, l’Allemagne, le Royaume-Uni et les États-Unis. Le scientifique y délivre un dernier message, fait part de ses inquiétudes et de ses espoirs.

Pourquoi faut-il poser les grandes questions ? Dieu existe-t-il ? Comment l’Univers a-t-il commencé ? Y a-t-il de la vie intelligente ailleurs ? Peut-on prévoir l’avenir ? Qu’y a-t-il à l’intérieur d’un trou noir ? Peut-on voyager dans le temps ? L’espèce humaine pourra-t-elle survivre sur la Terre ? Faut-il coloniser l’espace ? Serons-nous dépassés par l’intelligence artificielle ? Que nous réserve l’avenir ? Chacune de ces questions fait l’objet d’un chapitre.

“Essayez de donner du sens à ce que vous voyez et de vous interroger sur l’existence de l’Univers. Soyez curieux en toute circonstance, il y a toujours quelque chose à faire et à réussir, n’abandonnez jamais”, écrit le scientifique.

Le fils et la fille de l'astrophysicien britannique Stephen Hawking, Timothy et Lucy Hawking, lors de la présentation du livre posthume au Musée des sciences de Londres, le 15 octobre 2018

(credit photo AFP) Le fils et la fille de l’astrophysicien britannique Stephen Hawking, Timothy et Lucy Hawking, lors de la présentation du livre posthume au Musée des sciences de Londres, le 15 octobre 2018

La mort de Stephen Hawking avait suscité une pluie d’hommages rarement égalée pour un scientifique. Confiné dans un fauteuil roulant après avoir développé très jeune la maladie de Charcot, cet esprit brillant, professeur à l’université de Cambridge, avait consacré sa vie à l’étude de l’univers jusqu’à devenir une figure scientifique de premier ordre au Royaume-Uni.

Reconnu notamment pour ses découvertes sur les trous noirs, Stephen Hawking était devenu une personnalité publique après la publication, en 1988, d'”Une brève histoire du temps”, un ouvrage de vulgarisation scientifique devenu un best-seller international vendu à plus de 10 millions d’exemplaires et traduit en 35 langues.

“Le dernier livre de Stephen Hawking, l’un des plus grands esprits de notre temps, nous invite à nous confronter à notre humaine condition et au destin de notre planète”, indiquent dans un communiqué les éditions Odile Jacob qui publient son dernier livre en France.

Publié le lundi 15 octobre 2018 à 19:10, modifications lundi 15 octobre 2018 à 19:11

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !