Actualité

Attentat de Nice : Une fille d’une victime marocaine victime de racisme « Tant mieux, ça fait une de moins »

Hanane a perdu sa mère dans l’attentat de Nice le 14 juillet dernier. Installée en région parisienne, elle s’est déplacée afin de se recueillir sur les lieux du drame ce lundi 18 juillet. Ce qui devait être un moment d’hommage a tourné à la scène de racisme avec propos déplacés et réflexions islamophobes…

Fatima, Marocaine de 60 ans, fait partie des 84 victimes de l’attaque de Nice du 14 juillet dernier. Sa fille Hanane, préparatrice en pharmacie dans la région parisienne, a fait le déplacement à Nice en début de semaine afin de lui rendre un dernier hommage. Mais les choses ne se sont pas déroulées comme prévues sur la promenade des Anglais

Invitée sur RMC ce vendredi 22 juillet, Hanane décrit des scènes d’islamophobie d’une rare violence :

En l’espace de dix minutes, on s’est fait agresser deux fois. La première fois, une personne a dit: « On ne veut plus de ça chez nous, on ne veut plus de vous chez nous. » Ensuite, en retournant vers la voiture, un homme s’adresse à nous en disant: « C’est bien, vous vous déplacez en troupeau. » On lui a répondu que notre mère était décédée dans l’attentat. Il a répliqué: « Tant mieux, ça fait une de moins. »

Peu préparée à ces réactions de haine, Hanane confie :

J’étais tellement choquée et énervée que je ne lui ai pas répondu.

Elle précise :

Daesh etc, nous n’y sommes absolument pour rien. Nous n’avons rien à voir avec ces gens-là (les terroristes, ndlr). Ils n’ont absolument rien à voir avec l’Islam. Je refuse catégoriquement qu’on les associe à ma religion. Je ne veux surtout pas que l’on fasse d’amalgame. C’est trop facile de prendre le premier venu et de dire que c’est de sa faute.

Heureusement, en dehors de ces actes racistes que l’on espère isolés, de belles initiatives voient le jour au lendemain de ce nouvel attentat perpétré sur le territoire français.

Publié le vendredi 22 juillet 2016 à 13:48, modifications vendredi 22 juillet 2016 à 13:48

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

4 Commentaires