Actualité

Attentat de Nice : 11 nouveaux suspects interpelés

Des délinquants de droits communs

Dix personnes ont été interpellées à Nice, et une onzième à Nantes. Elles sont soupçonnées d’avoir fourni une aide logistique et financière à l’auteur de l’attentat du 14 Juillet sur la promenade des Anglais à Nice.

Cinq mois après l’attentat de Nice du 14 juillet, les enquêteurs ont procédé à d’importantes arrestations afin de mettre la main sur les éventuels complices du terroriste.

Ainsi, dix personnes, en lien avec l’attaque, ont été interpellées lundi 12 décembre dans la matinée dans plusieurs quartiers de Nice. Avant cela, vendredi 9 décembre, une onzième personne avait été arrêtée à Nantes.

De forts soupçons

Elles sont toutes soupçonnées d’avoir fourni une aide logistique à Mohamed Lahouaiej-Bouhlel, l’auteur de la tuerie. Celui-ci avait tué 86 personnes en fonçant avec un camion sur la foule rassemblée sur la Promenade des Anglais à l’occasion du feu d’artifice du 14 juillet.

Agés de 23 à 37 ans, les onze hommes feraient partie de l’entourage du couple d’Albanais. Ces derniers avaient été écroués en juillet dernier pour avoir fourni une arme au terroriste.

Selon une information diffusée par LCI, les inspecteurs de la Sous-direction anti-terroriste (la Sdat) auraient remonté la piste des armes retrouvées au cours de l’enquête. En effet, ils se sont plus particulièrement intéressés une kalachnikov saisie lors d’une perquisition dans un garage.

Il s’agit de la filière logistique, de gens qui auraient pu aider à commettre l’attentat

A détaillé la source à LCI.

Ils n’ont pas forcément eu connaissance de l’attentat. Ils font partie du milieu délictuel de droit commun, notamment des filières d’approvisionnement en armes. On essaie de remonter les réseaux et là, on est un cran au-dessus

Au total, six personnes ont été mises en examen et écrouées. Cependant, à ce stade, leurs auditions ont révélé de nombreuses contradictions. Or, pour l’instant, aucun élément de l’enquête ne démontre avec certitude que ces personnes avaient eu connaissance de son projet.

Publié le mardi 13 décembre 2016 à 11:42, modifications mardi 13 décembre 2016 à 7:28

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !