Actualité

André Rousselet, le fondateur de Canal + est décédé

André Rousselet, le fondateur de Canal + et propriétaire du groupe de taxi G7 est mort ce dimanche à son domicile parisien.

Il s’est éteint paisiblement chez lui, dans sa 94e année, il était juste fatigué par l’âge.

A déclaré à l’AFP l’un de ses fils, Philippe Rousselet.

André Rousselet aura profondément marqué et redessiné le paysage audiovisuel français en fondant la chaîne cryptée Canal + en 1984 avec le soutien de son ami et ancien président, François Mitterrand. En effet, il a été un fidèle conseiller du président socialiste pendant plus de 40 ans avant d’en être son exécuteur testamentaire. Il était un des rares à pouvoir s’enorgueillir de son amitié

La classe politique et le monde de la télévision ont multiplié les messages et les communiqués pour lui rendre hommage :

André Rousselet était un homme de fidélité. Il avait suivi et servi François Mitterrand.

A déclaré François Hollande dans un communiqué après l’annonce de son décès.

Quant au Premier Ministre, Manuel Valls, il a rappelé :

La direction de Canal + a déclaré dans un communiqué :

André Rousselet a été un défricheur : il a su développer avec succès un concept de télévision totalement novateur. Nous lui devons beaucoup. Toutes les équipes de Canal sont profondément émues.

Michel Denisot a fait part de sa « très grande tristesse » et a salué :

Un visionnaire, un créateur d’entreprise qui avait une longue vue. La création de Canal+, à l’époque, c’était avoir vingt ans d’avance, donc on lui doit beaucoup.

Jeune sous-préfet destiné à une toute autre carrière, il avait préféré créer une compagnie de taxis parisiens, G7, en 1962 qui était devenue rapidement leader sur le marché. Après avoir dirigé le groupe de communication Havas, André Rousselet s’était tourné vers le petit écran en fondant la première chaîne de télévision payante en France. Cette nouvelle venue s’est très vite montrée innovante par sa très grande liberté de ton, qui dénotait dans le paysage audiovisuel des années 80. Lancée dans le plus grand scepticisme, elle avait su s’imposer et devenir une chaîne à succès.

En 1994, André Rousselet avait quitté son poste de PDG en signe de protestation contre la prise de contrôle de Canal + par un pacte d’actionnaires conclu entre Havas, la Compagnie Générale des Eaux et la Société Générale. Il en avait directement rendu responsable le Premier Ministre de l’époque, Édouard Balladur et avait publié une tribune en Une du quotidien Le Monde, qui avait vivement marqué les esprits : Édouard m’a tuer.

Élégant en toutes circonstances, ses proches le dépeignaient comme un caractère indépendant et tenace, mais également rancunier et colérique.

Très célèbre pour son mordant et son humour, il avait choisi de donner à ses mémoires un titre drôle et provocateur, À mi-parcours, parues en 2105.

Publié le lundi 30 mai 2016 à 9:06, modifications dimanche 20 novembre 2016 à 1:25

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !