Actualité

Affaire Troadec : le récit de l’invraisemblable nuit d’horreur

Le déroulement du meurtre de la famille Troadec à Orvault se précise peu à peu. De nouveaux détails révélés par les enquêteurs permettent de mieux saisir le contexte du quadruple homicide. On vous livre les nouveaux détails de l’enquête …

« On te racontera que je suis un monstre »

Le récit de la terrible nuit au cours de laquelle la famille Troadec a été assassinée s’affine au fur et à mesure de l’enquête. En effet, après avoir tué les parents et les deux enfants Troadec à Orvault, Hubert Caouissin est rentré chez lui. A son retour dans sa ferme de Pont-de-Buis-lès-Quimerch, dans le Finistère, il se confie à son fils de huit ans. Il lui aurait notamment dit :

On te racontera que je suis un monstre mais voilà la vérité

Il se confie également à Lydie Troadec, sa compagne qui est également la sœur de Pascal Troadec, le père de famille assassiné. Le couple retourne ensuite sur les lieux du crime afin de nettoyer la maison. Dans la nuit du 17 au 18 février, Lydie monte la garde pendant qu’Hubert se débarrasse des preuves. Ils chargent ensuite les cadavres dans la voiture de Sébastien, le fils Troadec, et les amènent dans leur ferme à 280 kilomètres d’Orvault. C’est là que Hubert Caouissin démembre les victimes et brûle les corps de la famille.

Le trésor des Troadec

Durant sa garde à vue, Hubert Caouissin a avoué avoir commis les meurtres des quatre membres de la famille Troadec. Il a expliqué que ses actions étaient motivées par un désaccord à propos d’un héritage. Selon lui, Pascal Troadec se serait approprié un trésor au détriment du reste de la famille. Des lingots et pièces d’or, le trésor en question, auraient été découverts par le père de Pascal et Lydie Troadec, un ancien artisan plâtrier, lors d’un chantier. Selon Hubert Caouissin, Pascal Troadec se serait approprié le trésor et l’aurait caché en Andorre et à Monaco.

L’avocate de la famille Troadec a déclaré que le couple était harcelé par Hubert Caouissin depuis plusieurs années. Elle a déclaré à l’AFP que Pascal Troadec avait engagé des démarches auprès de la gendarmerie pour se plaindre de harcèlements et d’accusations mensongères. La mère de Lydie et Pascal Troadec a démenti l’existence du trésor qui aurait motivé l’acte d’Hubert Caouissin. La mère du suspect s’est également prononcée sur la question et elle a déclaré au journal Le Parisien qu’elle ne croyait pas à cette histoire. Une enquête patrimoniale est cependant en cours afin de déterminer l’existence de ce trésor.

Publié le vendredi 10 mars 2017 à 13:12, modifications vendredi 10 mars 2017 à 13:10

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !