People

Héritage de Johnny Hallyday : L’avocat de Laeticia Hallyday réagit au verdict

Alors que le verdict autour de l’héritage de Johnny Hallyday vient de tomber, les avocats de Laura Smet, David Hallyday et Laeticia Hallyday n’ont pas tardé à réagir au jugement.

STORY - Episode /17

Cet article fait partie d'une "story" (une story est un ensemble d'articles relatifs à un sujet précis suivi par nos journalistes)

Naviger dans la "Story"

Episode suivant >>

Le tribunal de Nanterre a rendu son verdict dans l’affaire concernant l’héritage de Johnny Hallyday. Ainsi, il a refusé le droit de regard sur l’album posthume demandé par David Hallyday et Laura Smet. En effet, les juges ont estimé qu’il n’y avait pas de preuve d’une atteinte au droit moral du chanteur.

En revanche, ils ont ordonné le gel des biens immobiliers de Marnes-la-Coquette et Saint-Barthélémy. Autrement dit, Laeticia Hallyday ne pourra pas les vendre ni en disposer. Les deux propriétés du chanteur, situées en Californie, ne sont quant à elles pas concernées afin que afin que ces mesures « n’aient pas de conséquences disproportionnées pour Laeticia Smet et ses enfants mineurs ».

Le verdict connu, les avocats des deux parties concernées n’ont pas tardé à s’exprimer. Chaque camp se réjouit de cette décision qui semble finalement convenir à tout le monde.

Ainsi, l’avocate de Laura Smet a déclaré sur LCI :

Il faut rester très concentrés et très humbles. Ce n’est qu’une première étape. Le chemin est encore très long.

« La volonté de Johnny Hallyday a été respectée »

Quant à Maître Ardavan Amir-Aslani, l’avocat de Laeticia Hallyday, il a fait savoir :

Nous nous réjouissons de la décision de ce jour du Tribunal de Nanterre qui confirme ce que nous avons toujours soutenu à savoir que le droit moral sur le dernier album a été exercé du vivant de l’artiste, sans contestation possible.

Et d’ajouter :

La volonté de Johnny Hallyday a été respectée par le Tribunal. Nous nous réjouissons par ailleurs que la justice n’ait pas gelé les actifs américains. En ce qui concerne la décision portant sur les seuls actifs immobiliers français, celle-ci n’aura aucune incidence : Laeticia Hallyday n’ayant ni la volonté de céder ces biens, ni le pouvoir de céder ces biens.

Il a également précisé que Laeticia Hallyday ne comptait pas faire appel de cette décision.

Il se murmure que les deux parties auraient décidé de trouver un terrain d’entente. L’heure est-elle aujourd’hui à la réconciliation ?

écrit par Eliane Costa

Publié le samedi 14 avril 2018 à 10:45, modifications samedi 14 avril 2018 à 10:07

Naviger dans la "Story"

Episode suivant >>

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !