Découverte

Bientôt des pommes de terre sur Mars ?

Des chercheurs ont réussi à faire pousser un plant de pomme de terre dans une atmosphère très proche de celle de la planète Mars.

Tout comme Mark Watney, le personnage de Matt Damon dans Seul sur Mars, les scientifiques pourraient être en mesure de faire pousser des pommes de terre sur Mars.

En effet, à Lima au Pérou, au Centre international de la pomme de terre, les chercheurs soutenus par l’Agence spatiale américaine, ont mené une expérimentation entre le 14 février et le 5 mars.

Ils se sont donc servis de tubercules issus d’une sélection d’une centaine d’espèces péruviennes. Les pommes de terre ont été cultivées sous un dôme appelé CubSat. Ce légume a été choisi parce qu’il apporte le plus de calories au m2. Par ailleurs, il ne nécessite pas de grandes superficies.

Des conditions identiques à celles de Mars

Cet organisme est un des laboratoires majeurs dans le monde dans le secteur des tubercules. Il possède une banque de données de plus de 4 000 variétés de pommes de terre.

Ainsi, ils ont recréé l’environnement martien en laboratoire. Soit les mêmes conditions d’ensoleillement, de pression, la même composition de l’air. Mais surtout, le même sol sec et sablonneux que sur Mars.

Effectivement, la terre dans laquelle les tubercules ont poussé à l’aide de fertilisants a été extraite du désert de la Pampa de la Joya, dans le sud du Pérou. Une région où le sol est similaire à son homologue martien.

Les tubercules peuvent tolérer les conditions extrêmes auxquelles nous les exposons ici. Cela offre une bonne opportunité pour qu’elles poussent sur Mars.

A expliqué Julio Valdivia Silva, un astrobiologiste péruvien lié à l’agence spatiale américain.

Il y a une croissance possible dans des conditions comme celles de Mars. C’est une phase importante de cette expérience.

Cette expérimentation du Centre international de la pomme de terre devrait durer cinq ans.

De plus, dans les prochaines années, la NASA envisage de construire dans la Pampa de la Joya un centre d’expérimentations martiennes, comme il en existe déjà aux Etats-Unis, en Antarctique et en Russie.

Son paysage visuellement très ressemblant à celui de la planète rouge, avec ses dunes et ses formations rocheuses, pourrait parfaitement accueillir une base martienne avec les mêmes éléments, radiations et sol que sur Mars.

Article publié le dimanche 12 mars 2017 à 8:41, modifications dimanche 12 mars 2017 à 9:24

Participer

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet
Discuttez !

Poster un Commentaire
Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Minutenews.fr Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.

Soyez le premier à commenter !

Me notifier
avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
wpDiscuz

Vidéo relative

Vers le top