Politique

Emmanuel Macron : son programme enfin dévoilé

A quelques mois du premier tour des élections présidentielles, Emmanuel Macron, le leader du mouvement « En marche ! » dévoile enfin son programme. On vous présente les mesures-phares …

Raillé depuis quelques temps sur son absence de programme, Emmanuel Macron a annoncé les mesures-clés de son contrat pour la France. Dans une interview donnée au journal Le Parisien, il présente ces idées en amont de la conférence de presse qui se tiendra ce jeudi 2 mars. Voici donc pour vous un récapitulatif des propositions d’Emmanuel Macron.

ARGENT PUBLIC ET « PENELOPE GATE »

En réaction avec l’affaire Pénélope Fillon, Emmanuel Macron souhaite effectuer une réforme des affaires publiques. Il propose d’interdire aux parlementaires d’employer des membres de leur famille ou des proches. Il souhaite également leur interdire d’exercer des activités parallèles de conseil.

De plus, Emmanuel Macron entend mettre fin à certains privilèges des parlementaires. Leurs revenus devraient donc être entièrement fiscalisés. Le régime spécial des retraites parlementaires devrait également prendre fin. Les frais liés à l’activité des parlementaires pourront être déduits sur présentation de justificatifs contrôlables par le fisc. Le candidat de « En marche ! » souhaite étendre ces mesures à toutes les fonctions électives et ministérielles.

EMPLOI ET CHÔMAGE

Pour les entreprises, l’ancien ministre de l’Economie prévoit des réformes fiscales. Il souhaite ainsi pérenniser le Crédit d’Impôt pour la Compétitivité et l’Emploi (CICE) sous forme d’allègement de charges. Il propose également de s’aligner sur la moyenne européenne en termes d’impôt sur les sociétés en faisant passer celui-ci de 33,3% à 25%.

Pour les salariés, Emmanuel Macron prévoit une réorganisation au niveau des branches et de l’entreprise. Ainsi, les 35 heures pourront être assouplies par des accords négociés majoritairement. Les entreprises devront obéir à un système de bonus/malus, notamment en cas d’abus de CDD courts.

Pour le chômage, Emmanuel Macron propose la mise en place un système universel d’assurance-chômage. Celui-ci sera financé par l’impôt et dirigé par l’Etat. Cette assurance sera ouverte à tous, y compris aux salariés qui démissionnent, dans la limite d’une fois tous les cinq ans. Il souhaite également supprimer la part salariale des cotisations chômage et maladie. Cependant, il propose de suspendre l’allocation chômage après le refus de deux offres d’emplois considérées décentes. Il propose également d’investir 50 milliards d’euros dont une partie sera dédiée à la formation des jeunes sans qualifications et des chômeurs.

RETRAITES

Emmanuel Macron souhaite mettre fin aux privilèges de certains fonctionnaires. En effet, il propose la suppression progressive des régimes spéciaux de retraite. Il souhaite ainsi mettre en place un système universel de retraite, et mettre un terme aux inégalités entre fonctionnaires et salariés du privé. Cependant, aucune modification de l’âge de départ ou du montant des pensions.

EDUCATION

Le candidat de « En marche ! » propose de revenir sur deux réformes menées par le gouvernement Hollande. Pour les rythmes scolaires, il souhaite donner les pleins pouvoirs aux communes. Celles-ci devraient donc pouvoir adopter les rythmes qu’elles veulent. Il propose également que les écoles soient autonomes au niveau du recrutement pédagogique.

Emmanuel Macron annonce de plus la création de 4000 à 5000 postes d’enseignants, le rétablissement des classes bi-langues et l’instauration d’études dirigées à l’échelle nationale. Celles-ci devraient être assurées par des enseignants, des retraités volontaires mais également des étudiants. Il prévoit notamment un trimestre dédié à cette activité pour tous les étudiants de France.

SECURITE

Une des mesures d’Emmanuel Macron en termes de sécurité prévoit la création de 10 000 postes de policier et gendarmes. Deux nouvelles écoles de police devraient ainsi voir le jour. Une police de sécurité quotidienne devrait également être mise en place.
En termes de renseignement, il souhaite mettre en place une territorialisation de celui-ci. Il propose également la création d’un état-major centralisé qui devrait rapporter directement au Conseil de défense et au président de la République.
Au niveau de l’Union Européenne, Emmanuel Macron souhaite créer 5000 postes de policier aux frontières.

ENVIRONNEMENT

L’ancien ministre de l’Economie propose d’investir 15 milliards d’euros pour la transition écologique. Il souhaite ainsi réduire de moitié la part du nucléaire dans la production d’énergie.
Il souhaite également mettre en place une prime de 1000 euros pour le remplacement des véhicules anciens et trop polluants. Un million de logements mal isolés devraient également être rénovés.
Emmanuel Macron souhaite également que d’ici 2022, 50% des aliments des cantines scolaires ou d’entreprises soient bio, écologiques ou issus de circuits courts.

Le programme complet d’Emmanuel Macron est disponible sur le site internet de son mouvement.

Publié le jeudi 2 mars 2017 à 12:01, modifications jeudi 2 mars 2017 à 12:01

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !