Actualité

Ne l’appelez plus Marion Maréchal le Pen !

Marion Maréchal le Pen a pris une grande décision. En effet, elle a décidé de supprimer la semaine dernière le nom Le Pen de ses comptes Facebook et Twitter.

Marion Maréchal le Pen va très prochainement ouvrir son école à Lyon. L’ex député a décidé de changer de vie et de nom !

Ambiance chez la famille Le Pen ?

Elle affirme qu’elle n’a plus de raison de garder un nom “politique”. Pour la nièce de Marine Le Pen c’est un moyen d’acter son passage à la vie civile. Interviewé par le site Boulevard Voltaire, l’ancienne élue affirme ne pas avoir honte de son nom. Elle explique pourquoi elle a décidé de supprimer son nom.

Une manière, surtout, d’acter mon passage à la vie civile. Je n’ai jamais eu et n’aurai jamais honte de mon nom. L’adossement du nom de ma mère, Le Pen, avait clairement un objectif en 2012 : laver l’honneur de ce nom à Carpentras, vingt ans après la terrible affaire qui l’avait souillé. Je pense avoir mené cette mission avec succès par mon élection. Je n’ai plus de raison de garder, aujourd’hui, mon nom « politique ». Je ne suis plus que Maréchal… Finalement, ce n’est déjà pas si mal !

D’autres ambitions

Marion Maréchal est la directrice générale de l’Institut de sciences sociales, économiques et politiques (Issep). Cette école sera en charge de former les “grandes élites françaises”, dont les formations sont “conformistes” et “vecteurs des grands poncifs de notre temps sur la mondialisation, l’inutilité des frontières, le profit comme seule valeur”. A noter, que les différents intervenants proviennent de divers courants de l’extrême droite qui défende un “combat culturel et métapolitique” car “transmettre les valeurs civilisationnelles” ne peut pas se faire “uniquement par le biais électoral”.  De fait, elle admet également que “quelques membres” de l’école sont “issus des rangs du FN” mais assure qu’il “n’y a pas de raison de les exclure” tout comme “des gens qui auraient pu s’investir à LR, à DLF (Debout la France, présidé par Nicolas Dupont-Aignan, NDLR), au PCD (parti chrétien démocrate, fondé par Christine Boutin, NDLR), ou autre”.

Publié le jeudi 24 mai 2018 à 15:38, modifications jeudi 24 mai 2018 à 15:18

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !