L’opposant russe Alexeï Navalny opéré d’un œil en Espagne après son agression au zelyonka fin avril

Alexeï Navalny, l’une des figures de l’opposition en Russie, a pu bénéficier de soins suite à son agression à la fin du mois d’avril. Alexeï Navalny aurait été récemment opéré en Espagne d’après des informations du "Monde".

Alexeï Navalny avait été sauvagement agressé il y a quelques semaines à peine à Moscou. L’ancien avocat avait été aspergé d’un liquide qui l’avait rendu presque aveugle d’un œil. Sa femme avait tenté de l’aider et de le soigner directement après les faits. Cette agression survenue le 27 avril 2017 démontre le courage et les risques encourus par les opposants politiques en Russie.

Opération chirurgicale réussie pour l’un des leaders de l’opposition en Russie

Alexeï Navalny a donc pu être opéré de l’œil dans une clinique de Barcelone selon des révélations du Monde. Cette figure contestataire était pourtant sous le coup d’une interdiction de voyager. Le liquide vert, reçu en plein visage, avait gravement endommagé sa vision d’un œil. Les médecins espagnols lui ont indiqué que plusieurs mois seront nécessaires afin qu’il retrouve l’intégralité de ses capacités visuelles.

Les conséquences désastreuses de son agression au zelyonka en avril dernier

Le terrible liquide en question ressemblerait à du zelyonka selon des précisions du Monde. Ce produit serait en réalité un antiseptique courant en Russie, l’équivalent du mercurochrome. Selon un médecin, il aurait été mélangé à autre chose pour expliquer la gravité de la lésion à l’œil d’Alexeï Navalny.

Selon les partisans et les proches de Navalny, l’homme qui aurait commis cette agression le 27 avril dernier serait un militant d’un groupe ultranationaliste radical. Le liquide toxique aurait été projeté directement sur le visage d’Alexeï Navalny. Cet opposant au pouvoir en place au Kremlin avait déjà été attaqué une première fois, fin mars, dans des conditions similaires. Des inconnus l’avaient déjà aspergé d’un produit verdâtre. L’agression de la fin avril a été encore plus violente. Le produit utilisé s’est avéré encore plus toxique. L’œil droit de Navalny a ainsi été sérieusement endommagé.

Un opposant qui défie le pouvoir en quittant le territoire pour se soigner

Les chances de guérison et de soins semblaient minces pour l’opposant russe. Une interdiction de voyager lui avait été imposée par les autorités. Il avait été condamné pour détournement de fonds en février dernier. Il semblait donc assez difficile pour Navalny de quitter le territoire russe et de se rendre dans une clinique à l’étranger. Selon des informations du Monde, l’opposant est donc parvenu à déjouer le pouvoir en place. Il est parvenu à franchir les frontières et à rejoindre l’Espagne. Il a ainsi pu bénéficier d’une opération chirurgicale vitale en Catalogne.

Navalny n’abdique pas face au pouvoir et face à cette agression

Le leader contestataire n’oublie pas pour autant sa lutte politique et pour les libertés en Russie. Avant son agression, il avait purgé une peine de quinze jours de prison suite à son implication dans des manifestations en mars. Alexeï Navalny entend bien organiser et participer à des rassemblements contre la corruption le 12 juin prochain. Les autorités russes ne verront pas d’un très bon œil cette nouvelle mobilisation du leader Navalny. Fort heureusement, il devrait retrouver la vue dans les mois qui viennent.

Ce site utilise des cookies.