Monde

Ghana : Bientôt l’appel à la prière par Whatsapp ?

Une solution destinée à lutter contre la pollution sonore à Accra au Ghana.

A Accra, la capitale du Ghana, le gouvernement songe à remplacer les appels à la prière du muezzin par des messages Whatsapp. Une idée qui ne fait pas que des heureux.

Réduire le bruit

C’st une proposition pour le moins inattendue faite par le ministre de l’Environnement Kwabena Frimpong-Boateng. Des textos ou des messages Whatsapp pour remplacer le bruit fait par le muezzin au moment de l’appel à la prière.

Pourquoi est-ce que l’horaire de la prière ne pourrait pas être transmis via texto ou WhatsApp ? L’imam pourrait envoyer des messages WhatsApp à tout le monde. Je crois que ça peut aider à réduire le bruit. C’est potentiellement controversé, mais c’est quelque chose auquel nous pouvons réfléchir

a-t-il expliqué à nos confrères de Deutsche Welle. Les Musulmans qui représentent 20% de la population du pays n’ont pas vraiment goûté l’idée. Parmi les raisons s’opposant à cette suggestion, ils ont cité le fait que l’on ne pouvait pas réveiller un croyant avec un texto ou que cela ferait beaucoup de messages à envoyer. Le porte-parole du principal imam du pays considère lui qu’il s’agit d’une violation de la liberté religieuse. L’idée n’est pas neuve. Dans plusieurs pays où la population musulmane est minoritaire, des applications mobiles sont utilisées pour remplacer l’appel du muezzin.

Publié le jeudi 19 avril 2018 à 20:43, modifications jeudi 19 avril 2018 à 17:27

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !