Faits divers

Royaume-Uni : une mère empoisonne sa fille avec du sel

sel

Une mère a volontairement empoisonné sa fille avec du sel au Royaume-Uni. Le taux de sodium dans le sang était 12 fois plus élevé que la normale.

Un taux anormalement élevé de sodium

Une femme, âgée de 29 ans, est accusée d’avoir tenté de tuer sa fille de 18 mois avec une forte dose de sel. La tentative de meurtre a eu lieu à Truro, au Royaume-Uni.

Lorsque la grand-mère de la fillette l’a découverte inconsciente, elle a immédiatement appelé les secours. Selon le journal The Sun, la jeune fille était très pâle et amaigrie. L’enfant a été transporté d’urgence à l’hôpital. Les médecins croyaient que la fille souffrait d’une septicémie. Toutefois, les analyses ont montré un taux anormalement élevé de sodium. Il était 12 fois plus haut que la normale.

Empoisonnement au sel

La fillette souffrait d’hypernatrémie, un empoisonnement sévère au sel. Sa mère lui en aurait administré entre 21 et 24 grammes.

Chez les tout-petits, le sel est très dangereux. En effet, leurs reins, encore immatures, ne sont pas capables de l’éliminer, ce qui peut causer des lésions internes. Les experts médicaux ont déclaré que c’était un « miracle » que le bébé n’ai pas de séquelles.

Ce n’est pas le premier cas de tentative d’homicide par empoisonnement au sel. En 2015, Lacey Spears avait administré, pendant des mois, de fortes doses de sodium à son fils de cinq ans via une sonde alimentaire. Elle a été condamnée à 20 ans de prison ferme.

Publié le vendredi 9 mars 2018 à 17:09, modifications vendredi 9 mars 2018 à 12:47

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !