Rendez-vous médical non honoré ? Vous devrez bientôt payer la taxe lapin

Par Nassim Terki Publié le 07/04/2024 à 12:41
gabriel attal

Le Premier ministre a dévoilé des mesures pour résoudre la crise des soins de ville, suscitant des réactions mitigées des syndicats de médecins.
Une « taxe lapin » a été annoncée, renforçant les efforts pour améliorer l'accès aux soins.

Le gouvernement prend des mesures radicales pour soigner la crise des soins de ville, mais une « taxe lapin » fait jaser.

Le Premier ministre Gabriel Attal dévoile un plan ambitieux pour résoudre la crise des soins de ville, incluant une « taxe lapin » pour les rendez-vous médicaux non honorés. Malgré des réactions mitigées, ces mesures visent à répondre à la préoccupation croissante des Français concernant l'accès aux soins de santé.

Une taxe pour chaque rendez-vous médical manqué ou annulé à la dernière minute

Le Premier ministre Gabriel Attal a dévoilé samedi 6 avril un ensemble de mesures visant à résoudre la crise des soins de ville, avec des réactions mitigées de la part des syndicats de médecins. Rapporte le nouvel Obs. Parmi ces mesures, une sanction de cinq euros pour les rendez-vous médicaux non honorés a notamment suscité des réactions.

Dans une interview accordée à la presse régionale ce samedi, le chef du gouvernement a exprimé son engagement à récupérer 15 à 20 millions de créneaux médicaux chaque année pour répondre à la préoccupation principale des Français : la difficulté à obtenir un rendez-vous chez le médecin dans des délais raisonnables.

Pour remédier à cette situation, le gouvernement prévoit de poursuivre l'expansion des facultés de médecine : le nombre de places en deuxième année passera de 10'800 en 2023 à 12'000 en 2025, puis à 16'000 en 2027. Cependant, l'impact sur la densité médicale ne sera réel qu'à partir de 2035.

En attendant, une mesure originale appelée la « taxe lapin » a été annoncée : les patients qui annulent leur rendez-vous moins de 24 heures à l'avance devront payer une pénalité de 5 euros, reversée directement au médecin. Cette mesure nécessitera une loi et devrait entrer en vigueur en 2025.

De la « taxe lapin » aux accès directs, les annonces du Premier ministre secouent le monde médical

Le gouvernement prévoit également de simplifier les procédures, y compris en permettant aux pharmaciens de délivrer des antibiotiques pour les angines et cystites dès juin. Parmi ces mesures, l'annonce d'un accès direct aux médecins spécialistes sans passer par un généraliste a déjà soulevé des critiques.

Dans le cadre de l'expérimentation prévue dans 13 départements, le gouvernement envisage également l'accès direct aux masseurs-kinésithérapeuts, conformément à la loi Rist. Par ailleurs, il souhaite renforcer les gardes en soirée et les week-ends dans les cabinets de ville pour garantir une couverture optimale sur l'ensemble du territoire.

Pour encourager la participation des professionnels de santé aux gardes, une aide financière sera accordée à tout médecin acceptant d'assurer une permanence en dehors de sa zone géographique. Les infirmiers, sages-femmes et dentistes pourraient également être sollicités pour participer aux gardes, mais les obligations de garde ne sont pas encore à l'ordre du jour.

Par ailleurs, le dispositif « Mon Soutien psy » sera renforcé avec une augmentation du remboursement des consultations de psychologues et plus d'accessibilité avec 12 consultations par an en accès direct.

Ces annonces ont été critiquées par les syndicats de médecins, qui voient d'un mauvais œil l'accès direct aux spécialistes sans passer par un généraliste. Les négociations conventionnelles en cours avec l'Assurance maladie visant à améliorer l'accès aux soins ont été suspendues, suscitant des réactions hostiles.

Malgré ces critiques, certains syndicats ont salué la proposition de mettre en place une « taxe lapin » pour les rendez-vous non honorés.

Passionné par l'écriture et la découverte de nouveaux horizons, je m'attelle à rédiger des articles sur une multitude de sujets avec curiosité et rigueur. Contribuer à la couverture de l'actualité est pour moi un véritable défi quotidien.

Aucun commentaire à «Rendez-vous médical non honoré ? Vous devrez bientôt payer la taxe lapin»

Laisser un commentaire

Les Commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés. - * Champs requis