Assureur ou assuré : qui supportera la facture du changement climatique ?

Par Nassim Terki Publié le 03/04/2024 à 11:30
Couple face à leurs biens détériorés

Un rapport sur l'adaptation du système assurantiel français au changement climatique.
Le rapport est accueilli favorablement par les ministres.
Le rapport propose divers types de mutualisations pour pallier le problème de récurrence de catastrophes naturelles.

Trois experts ont remis leur rapport au Ministre de l'Économie, Bruno Le Maire et au Ministre de la Transition écologique, Christophe Béchu, ce 2 avril, sur l'adaptation du système assurantiel français aux risques climatiques.

Les recommandations mettent en avant la nécessité de maintenir une assurance accessible à tous et de renforcer la prévention des risques naturels. Le Gouvernement prévoit des consultations approfondies pour élaborer un plan d'action en réponse à ces enjeux.

Changement climatique : Les experts préconisent une refonte totale de l'assurance

Trois experts mandatés pour repenser l'assurance face aux risques climatiques ont remis leur rapport à Bruno le Maire, ministre de l'Économie, des finances et de la souveraineté industrielle et numérique, et Christophe Béchu, ministre de la Transition écologique et de la cohésion des territoires, ce mardi 2 avril. Parmi les suggestions, le maintien d'une assurance accessible à tous et la prévention des risques naturels sont des priorités soulignées.

Les ministres, Bruno Le Maire et Christophe Béchu, ont accueilli favorablement le rapport de la mission dirigée par Thierry Langreney, Gonéri Le Cozannet et Myriam Mérad, saluant la qualité des travaux effectués. Les réflexions de la mission, basées sur la participation de 150 personnes représentant diverses organisations, contribueront à la mise en place du pilier financier et assurantiel du plan national d'adaptation au changement climatique. Avec une augmentation prévue de 50 % des dommages liés au climat d'ici 2050, il est clair que des ajustements sont nécessaires dans le système d'assurance français pour faire face à ces défis futurs. Notamment en se rappelant l'année 2023 qui a été l'une des plus terribles pour les assureurs. Le rapport complet est maintenant consultable en ligne pour une transparence totale dans la démarche entreprise.

Le rapport publié formule 11 objectifs majeurs et 37 recommandations visant à rééquilibrer le régime d'indemnisation des catastrophes naturelles, renforcer les efforts de prévention face aux aléas climatiques et maintenir un système assurantiel protecteur et mutualisé. Il appelle également le secteur de l'assurance à intensifier les efforts de décarbonation des portefeuilles d'assurances dommages.

Payer pour se protéger : les défis de l'assurance face aux catastrophes naturelles

Suite à ces travaux, le Gouvernement s'engage à renforcer l'assurabilité face au changement climatique à travers un plan d'action articulé autour de l'adaptation du modèle assurantiel pour préserver la mutualisation entre les assurés des périls climatiques couverts par le régime d'indemnisation des catastrophes naturelles. Le Gouvernement envisage notamment la modulation de la cotisation sur les primes Cat Nat en fonction des aléas possibles dans chaque zone, dans le but d'éviter que certaines zones ne soient délaissées par le marché assurantiel. De plus, il souhaite renforcer la transparence sur l'évolution des pratiques assurantielles en créant un observatoire de l'assurance des risques climatiques, tant au niveau national que dans les zones les plus exposées.

Par ailleurs, le renforcement de la prévention des risques naturels et de la résilience des bâtiments sera une priorité, notamment par des mesures de sensibilisation en collaboration avec le secteur assurantiel, des actions de connaissance des risques et un ciblage des investissements en prévention et adaptation.

Le Gouvernement se prépare dès avril, à mettre en œuvre les orientations définies dans le cadre des mesures du troisième plan national d'adaptation au changement climatique. Une étape cruciale qui souligne son engagement à agir de manière proactive pour renforcer la résilience face aux défis environnementaux.

Passionné par l'écriture et la découverte de nouveaux horizons, je m'attelle à rédiger des articles sur une multitude de sujets avec curiosité et rigueur. Contribuer à la couverture de l'actualité est pour moi un véritable défi quotidien.

Aucun commentaire à «Assureur ou assuré : qui supportera la facture du changement climatique ?»

Laisser un commentaire

Les Commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés. - * Champs requis