100 jours de Gabriel Attal : où en est la jeunesse, l'agriculture et le logement ?

Par Nassim Terki Publié le 18/04/2024 à 13:42
Gabriel Attal

Le Premier ministre Gabriel Attal s'engage pour une société plus solidaire.
Un projet de loi agricole a été élaboré pour répondre aux défis du secteur agricole, malgré des obstacles rencontrés au Parlement.
Des initiatives dans divers domaines pour pouvoir répondre au besoin des Français.

Un Premier ministre engagé pour une société plus solidaire et des mesures concrètes en vue d'améliorer le quotidien des citoyens.

100 jours après sa nomination en tant que Premier ministre, Gabriel Attal célèbre son anniversaire à Matignon ce jeudi 18 avril. Nommé pour sa popularité, son sens de la communication et sa supposée capacité à contrer le Rassemblement national en vue des élections européennes, Gabriel Attal a dû faire face aux défis du pouvoir. Avec la baisse de sa cote de popularité, il n'a pas réussi à réduire l'écart entre les listes RN et Renaissance, pire encore, celui-ci ne cesse de se creuser en vue du scrutin du 9 juin. Rapporte TF1 info

Pendant cette période, souvent qualifiée « d'état de grâce » pour un nouvel élu, le Premier ministre a-t-il progressé sur les trois chantiers prioritaires qu'il avait lui-même évoqués après sa nomination ?

Les engagements du Premier ministre pour une société plus solidaire

Le Premier ministre, Gabriel Attal, a mis en avant la question de la jeunesse comme étant sa priorité principale depuis son arrivée au pouvoir. Il s'est engagé à mettre en place des mesures concrètes pour répondre aux défis auxquels font face les jeunes. Concernant l'usage des écrans, il avait annoncé la publication d'un « guide de bonnes pratiques », pour les familles au printemps, ainsi que des décisions sur leur utilisation dans l'Éducation nationale. À ce jour, ces mesures ne sont pas encore en place, mais une commission d'experts travaille activement sur le sujet et devrait rendre ses conclusions prochainement.

En matière de santé mentale, Gabriel Attal a également promis de revoir le dispositif de soutien psychologique qui actuellement ne fonctionne pas correctement. Récemment, le délégué interministériel à la jeunesse a annoncé des améliorations, notamment en proposant un accès simplifié à des séances de psychologue remboursées par l'Assurance Maladie. Ces changements, tels que l'augmentation du nombre de consultations gratuites et le renforcement de la rémunération des professionnels de santé, devraient permettre à davantage de jeunes de bénéficier d'un soutien psychologique adapté.

Par ailleurs, le gouvernement a lancé le pass colo, destiné à promouvoir le bien-être des enfants et à prévenir divers problèmes de santé mentale ou d'addiction aux écrans. Enfin, les infirmières scolaires devraient voir leur salaire augmenter de 200 euros par mois dès le mois de mai, et bénéficier d'une prime exceptionnelle de 800 euros.

Le projet de loi agricole en sursis

Il y a maintenant 100 jours, la crise agricole faisait rage et était au cœur des préoccupations de Gabriel Attal. Depuis lors, le Premier ministre n'a cessé de multiplier les interventions et les annonces pour apaiser les tensions. Bien que la situation ne soit pas entièrement résolue, le gouvernement a dévoilé le 3 avril dernier un projet de loi agricole, élaboré depuis un an, qui vise à fournir un cadre d'action pour le secteur agricole afin de relever deux défis majeurs : attirer de nouveaux travailleurs et adapter les pratiques de production aux enjeux du changement climatique.

Toutefois, une coalition d'opposants à l'Assemblée nationale a décidé de saisir le Conseil constitutionnel pour examiner la conformité du projet de loi, repoussant ainsi le débat parlementaire. Malgré cela, la majorité reste optimiste quant à un début d'étude du texte mi-mai, en vue d'une adoption cet été.

Vers un logement public de qualité pour les agents publics

Gabriel Attal, avait mis en avant la crise du logement comme une des priorités du gouvernement. Le Premier ministre avait insisté sur la nécessité de prendre des mesures fortes pour inciter à la construction de logements, notamment en accordant des « permis pour construire » aux maires. Il avait également souligné l'importance de "prioriser" l'accès aux logements sociaux pour des professions telles que les infirmières, les enseignants ou les policiers.

Ce mercredi 17 avril, le député David Amiel a présenté ses conclusions concernant le logement des agents publics au gouvernement, proposant notamment la réservation de quotas de logements sociaux et intermédiaires pour ces derniers, ainsi que la création d'un Action Logement spécifique au secteur public.

Guillaume Kasbarian, ministre du Logement, a dévoilé les grandes lignes de son futur projet de loi visant à créer un "choc d'offre" et à améliorer le logement des classes moyennes. Ce projet comprendra des mesures telles que l'abaissement des seuils pour la majoration des loyers des locataires de HLM et la diminution du seuil de ressources pouvant entraîner l'expulsion d'un ménage de son logement social. Les maires se verront également accorder une plus grande autonomie dans l'attribution des logements sociaux, répondant ainsi à une demande formulée par Gabriel Attal il y a quelques mois.

Passionné par l'écriture et la découverte de nouveaux horizons, je m'attelle à rédiger des articles sur une multitude de sujets avec curiosité et rigueur. Contribuer à la couverture de l'actualité est pour moi un véritable défi quotidien.

Aucun commentaire à «100 jours de Gabriel Attal : où en est la jeunesse, l'agriculture et le logement ?»

Laisser un commentaire

Les Commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés. - * Champs requis