TikTok interdit aux USA : Le verdict

Par Lydia Amazouz Publié le 16/03/2024 à 10:41
Montage du drapeau des USA et de quelqu'un qui montre TikTok sur son smartphone

Adoption d'une proposition de loi visant à interdire TikTok sur l'ensemble du territoire américain.
La Chine dénonce la décision, la qualifiant de contraire au principe de concurrence.

TikTok est depuis plusieurs mois dans le viseur des autorités américaines. Cependant, ce jeudi 14 mars, une décision majeure a été prise concernant l'interdiction de la plateforme dans le pays.

Le pays a adopté une proposition de loi visant à bannir le controversé réseau social TikTok sur tout le territoire américain.

TikTok menacé d'interdiction aux États-Unis

La Chambre des représentants américaine a largement approuvé cette semaine une proposition de loi interdisant le réseau social dans tout le pays, avec une majorité écrasante de 352 voix sur un total de 432. Bien que cette menace ne soit pas nouvelle, elle se concrétise maintenant, quelques années après les tentatives de l'ancien président Donald Trump pour bannir simplement le réseau social de son pays.

Cependant, cette fois, l'intention derrière cette initiative n'est pas seulement de bannir TikTok. Selon le démocrate Hakeem Jeffries, elle vise à : « résoudre des questions légitimes de sécurité nationale et de protection des données liées aux rapports du Parti communiste chinois avec un réseau social. »

Pour résoudre ce problème, la Chambre des représentants obligerait ByteDance, la société mère de TikTok, à vendre l'application dans un délai de six mois, sinon elle serait retirée des boutiques d'applications d'Apple et de Google aux États-Unis.

La Chine réagit face à la décision des États-Unis

La Chine a rapidement réagi à cette décision, dénonçant une mesure « contraire au principe de concurrence ». Wang Wenbin, porte-parole du ministère des Affaires étrangères, a déclaré : « Si un soi-disant prétexte de sécurité nationale peut être utilisé pour écarter arbitrairement des entreprises performantes d’autres pays, alors il n’y a plus d'équité ni de justice. »

Shou Zi Chew, PDG de la plateforme, a affirmé n'avoir partagé aucune information avec les autorités chinoises et a déclaré qu'il refuserait toute demande en ce sens. Bien que certains experts estiment que Zhang Yiming, le fondateur de ByteDance, prenne de nombreuses décisions stratégiques.

En ce moment, Shou Zi Chew se trouve à Washington, où il cherche à obtenir des soutiens pour bloquer le projet de loi. TikTok fait tout son possible pour démontrer son autonomie et assure avoir investi des sommes colossales ces dernières années dans la mise en place d'un système d'hébergement de données stockées au Texas, grâce à l'entreprise américaine de cloud Oracle.

De son côté, le président américain Joe Biden a affirmé qu'il promulguerait cette loi si elle était officiellement adoptée par le Sénat. Une déclaration surprenante pour les dirigeants de TikTok, qui avaient considéré l'arrivée de Biden sur la plateforme lors de sa campagne pour un second mandat comme un signe positif.

Rédactrice et journaliste web, je fusionne ma passion pour les langues avec ma créativité pour produire des contenus captivants et percutants. Dotée d'un Master en Langue Anglaise et spécialisée en Linguistique et Communication, je comprends l'importance cruciale de choisir les mots justes pour transmettre des messages efficaces.

1 commentaire on «TikTok interdit aux USA : Le verdict»

  • Seb

    Et qu'en est-il en Europe ?

    Répondre
Laisser un commentaire

Les Commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés. - * Champs requis