La pub débarque sur l'abonnement Amazon Prime Video

Par Nassim Terki Publié le 09/04/2024 à 15:44
Telephone avec le logo de Prime Video
  • Amazon Prime Video introduit des publicités pour ses abonnés français offrant une alternative à un forfait premium pour éviter les coupures publicitaires.
  • L'approche centrée sur la data d'Amazon permet de proposer des publicités ciblées.
  • Les annonceurs se montrent enthousiastes à l'idée de diffuser leurs publicités sur Prime Video.

    Plongez dans l'univers captivant d'Amazon Prime Video, entre publicités bien ciblées et contenus de qualité

    Amazon Prime Video séduit les annonceurs avec l'intégration de publicités ciblées. Une stratégie innovante qui bouscule les codes du marché audiovisuel et attire l'attention des professionnels du secteur.

    Les abonnés face à un nouveau choix : publicités ou forfait premium ?

    À partir de ce mardi 9 avril, les abonnés français au service Amazon Prime Video seront confrontés à l'apparition de publicités lors de la diffusion de leurs programmes favoris, à moins qu'ils ne choisissent de passer à un forfait premium à 9 euros par mois. Cette décision de la plateforme de streaming fait suite à une tendance observée chez d'autres services comme Netflix et Disney+ qui proposent des offres avec des coupures publicitaires à un tarif réduit.

    Contrairement à Netflix qui a créé une formule spécifique pour ses abonnés préférant éviter les publicités, Amazon Prime Video considère que tous ses abonnés actuels recevront automatiquement des annonces publicitaires. Cette stratégie lui permet de capitaliser sur une audience conséquente pour attirer les annonceurs, en combinant les données des utilisateurs de Prime Video avec celles de ses clients sur son site d'e-commerce.

    Avec cette approche centrée sur la data, Amazon promet aux annonceurs une publicité ciblée et mesure l'impact de leurs campagnes sur les ventes. Même si pour l'instant les publicités sur Prime Video ne sont pas cliquables, une évolution vers des annonces personnalisées en fonction des achats des utilisateurs n'est pas exclue à l'avenir.

    L'introduction de la publicité sur Prime Video marque une nouvelle étape dans la domination d'Amazon sur le marché, renforçant sa position en tant que géant incontournable du retail media. Avec une activité publicitaire en constante croissance, atteignant 46 milliards de dollars en 2023, Amazon se classe au troisième rang mondial derrière Google et Meta.

    De nombreux annonceurs, issus de secteurs variés tels que la grande consommation, l'automobile, la beauté, voire même le luxe, se préparent à diffuser leurs publicités sur Prime Video. Cette offre suscite un intérêt croissant grâce à la qualité des contenus, la capacité de ciblage des consommateurs et l'accès à des données riches, offrant ainsi une audience potentielle très vaste.

    En proposant des tarifs compétitifs, Amazon se positionne comme une alternative alléchante pour les annonceurs, avec des coûts publicitaires estimés à environ la moitié de ceux de Netflix.

    L'émergence de Prime Video dans le paysage publicitaire : une opportunité pour les annonceurs

    L'intégration de Prime Video dans le paysage publicitaire pousse les grandes agences de communication à modifier leur approche de planification média. Selon Souaade Agmir, directrice du trading digital chez Publicis Media France, il est essentiel de considérer l'ensemble des plateformes lors de la répartition des budgets des annonceurs. On cite notamment :

      la télévision traditionnelle,
      la TV connectée,
      les services de replay,
      les plateformes de SVOD comme Netflix, Disney+, Prime Video et même YouTube

    La consommation de contenus digitaux se fait désormais en grande partie sur grand écran, avec près de 70 % du temps de visionnage des abonnés Prime Video se déroulant sur leur télévision.

    Les annonceurs recherchent sur les plateformes de streaming comme Prime Video des audiences perdues par les chaînes traditionnelles au fil des années. Bertrand Nadeau, directeur général d'OMG France, souligne que les fondamentaux de la publicité en télévision sont recherchés sur ces plateformes, mais en ciblant des publics spécifiques.

    La mesure "total vidéo" promise par Médiamétrie marque une évolution majeure pour le secteur. Cette mesure vise à établir une évaluation de l'audience des plateformes de la même manière que celle de la télévision actuellement, offrant ainsi une vision claire et transparente aux annonceurs et aux agences. Médiamétrie prévoit la mise en place de cette mesure d'ici fin 2024 ou début 2025, permettant de fournir des données d'audience consolidées pour des plateformes telles que Netflix, Amazon, Disney+...

    Les publicitaires espèrent ainsi mieux comprendre le chevauchement des audiences à travers les différents canaux vidéos pour affiner leurs stratégies médias. Une collaboration est en cours entre l'Union des marques, l'Udecam et le SNPTV pour inciter les acteurs de la vidéo digitale à réfléchir à cette problématique.

  • Passionné par l'écriture et la découverte de nouveaux horizons, je m'attelle à rédiger des articles sur une multitude de sujets avec curiosité et rigueur. Contribuer à la couverture de l'actualité est pour moi un véritable défi quotidien.

    Aucun commentaire à «La pub débarque sur l'abonnement Amazon Prime Video»

    Laisser un commentaire

    Les Commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés. - * Champs requis