Plainte contre un centre pour adultes handicapés : le combat de la famille Delcroix

Par Nassim Terki Publié le 11/04/2024 à 14:06
Personne en fauteuil en pleine foule

Les parents de Gaëtan Delcroix ont porté plainte contre un centre pour adultes handicapés à Marly après que leur fils se soit retrouvé "en urgence vitale".
Le groupe SOS nie toute implication.
Les autorités ont lancé des contrôles dans les établissements accueillant des personnes handicapées pour lutter contre les mauvais agissements.

L'affaire tragique de Gaëtan Delcroix met en lumière les failles du système de prise en charge des personnes handicapées.

Après avoir reçu un appel d'urgence du centre pour adultes handicapés de Marly, où leur fils autiste de 28 ans était suivi, les parents se sont retrouvés face à une situation critique. Gaëtan a été hospitalisé en urgence vitale à l'hôpital de Valenciennes, laissant ses proches dans l'angoisse et la perplexité. Une plainte a été déposée contre le foyer, suscitant des interrogations sur les conditions de prise en charge et la sécurité des résidents.

Le combat de la famille Delcroix : justice pour Gaëtan

Le 3 juin 2022 restera une date inoubliable pour la famille Delcroix. Ce jour-là, Gaëtan Delcroix, un jeune homme autiste de 28 ans, a été transporté en urgence à l'hôpital de Valenciennes depuis le foyer pour adultes handicapés de Marly (Nord), où il était suivi. Ses parents ont reçu un appel alarmant aux premières heures du matin, les informant de la situation critique de leur fils.

À son arrivée à l'hôpital, Gaëtan était dans "un état d'urgence vitale", sans que le foyer ou les autorités n'aient fourni d'explications claires sur ce qui s'était passé. En réaction à cet incident, les parents de Gaëtan ont décidé de porter plainte devant le tribunal de Valenciennes le 21 juin 2022, mettant en cause le foyer pour des faits de violences sur personne vulnérable et de mise en danger de la vie d'autrui par personne morale.

Le groupe SOS Solidarités, auquel le foyer appartient, a indiqué que Gaëtan avait été hospitalisé après avoir été retrouvé en détresse dans sa chambre, mais a nié toute implication dans un éventuel surdosage médicamenteux ayant entraîné cette situation. Malgré les accusations de maltraitance émises par d'autres familles dans le journal Le Parisien, le groupe affirme son engagement envers la bientraitance et le respect de chaque personne.

La rééducation de Gaëtan et la surveillance renforcée des établissements sociaux

Actuellement, Gaëtan se remet doucement de cet incident, mais il souffre de séquelles psychologiques et physiques, notamment la perte de l'usage de son épaule. Sa famille bénéficie désormais de l'aide d'une équipe spécialisée dans une maison d'accueil, qui accompagne Gaëtan dans sa rééducation et sa reconstruction.

En réaction à cet événement, le gouvernement a annoncé fin mars que tous les établissements sociaux et médico-sociaux accueillant des personnes handicapées en France seront soumis à des contrôles à partir de 2025, dans le cadre d'une stratégie nationale de lutte contre les mauvais traitements envers les personnes handicapées ou âgées. Au total, 9200 établissements seront concernés par cette mesure.

Passionné par l'écriture et la découverte de nouveaux horizons, je m'attelle à rédiger des articles sur une multitude de sujets avec curiosité et rigueur. Contribuer à la couverture de l'actualité est pour moi un véritable défi quotidien.

Aucun commentaire à «Plainte contre un centre pour adultes handicapés : le combat de la famille Delcroix»

Laisser un commentaire

Les Commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés. - * Champs requis