Violences policières : Une vidéo virale cause la suspension de deux policiers à Sarcelles

Par Nassim Terki Publié le 30/03/2024 à 13:31
Montage Photo Interpellation D'un Jeune Par Deux Policiers Voiture De Police

Deux policiers du commissariat de Sarcelles ont été suspendus après des violences commises lors d'une intervention à Villiers-le-Bel à l'encontre d'un jeune de 17 ans.
Une procédure disciplinaire et judiciaire a été ouverte pour faire la lumière sur les faits et déterminer le contexte de l'interpellation.

Lors d'une intervention à Villiers-le-Bel, la scène s'est transformée en un triste spectacle de violence. Deux policiers du commissariat de Sarcelles ont été filmés en train d'asséner des coups de poing à un jeune de 17 ans. La vidéo, devenue virale, a déclenché une série de mesures disciplinaires et judiciaires pour faire toute la lumière sur cet incident choquant.

Deux policiers du commissariat de Sarcelles ont été suspendus après avoir été filmés en train de commettre des violences lors d'une intervention à Villiers-le-Bel (Val-d'Oise) sur un jeune de 17 ans. La vidéo des faits, qui circule sur les réseaux sociaux, est sans équivoque.

La scène, filmée le jeudi 28 mars, montre deux policiers en tenue en train de frapper un jeune homme lors d'une intervention. Le jeune, qui ne semble pas se débattre, reçoit plusieurs coups de poing au visage et au ventre de la part des fonctionnaires.

La séquence, qui dure 1 minute 37, montre le jeune homme se plier de douleur après avoir été frappé à plusieurs reprises. Les policiers le plaquent contre une porte de garage avant de le mettre au sol. Les violences prennent fin lorsque les quatre jeunes interpellés sont réunis.

Deux policiers suspendus pour des violences, une enquête ouverte

Suite à la diffusion de la vidéo, les deux policiers impliqués ont été suspendus. Une enquête interne a été ouverte pour faire la lumière sur ces agissements.

La direction de la police du Val-d'Oise a été informée de l'existence de la vidéo dès vendredi matin. Les deux policiers impliqués ont été suspendus par leur hiérarchie lorsque la vidéo a commencé à circuler sur internet, a déclaré le directeur général de la police nationale, Frédéric Veaux, au Parisien.

Une procédure disciplinaire a été engagée à l'encontre des deux fonctionnaires, en poste au commissariat de Sarcelles, mais leur mission lors de l'interpellation n'a pas été précisée.

Concernant le volet judiciaire, une procédure pénale pour violences par personne dépositaire de l'autorité publique a été ouverte par le parquet de Pontoise. Le procureur de la République, Pierre Sennès, a annoncé que l'enquête avait été confiée à la cellule déontologie de la Direction interdépartementale de la police nationale du Val-d'Oise (DIPN). Cette cellule devra éclaircir le contexte de l'interpellation et examiner les événements ayant précédé la vidéo.

Passionné par l'écriture et la découverte de nouveaux horizons, je m'attelle à rédiger des articles sur une multitude de sujets avec curiosité et rigueur. Contribuer à la couverture de l'actualité est pour moi un véritable défi quotidien.