Carburant : des automobilistes lésés par E.Leclerc en Gironde

Par Rym El-Kechaï Publié le 14/04/2024 à 15:08
Station service Leclerc

Trois stations-service E-Leclerc pointées du doigt par des automobilistes.
E.Leclerc assure mener une enquête pour trouver la source du problème et ainsi accompagner ses clients.

Plusieurs automobilistes ont récemment vécu une mésaventure regrettable dans 3 stations-service E.Leclerc de l'agglomération bordelaise.

En effet, ces stations distribuent du carburant mélangé à de l'eau, causant des dommages conséquents aux moteurs des véhicules. La colère bat son plein, les automobilistes cherchent à être dédommagés.

Carburant mélangé à l'eau : des coûts de réparation élevés pour les automobilistes

La mauvaise qualité du carburant a entraîné des frais de réparation substantiels pour certains automobilistes. Un conducteur a dû débourser jusqu'à 3500 euros pour les réparations de son véhicule, juste après avoir fait le plein dans la station de Sainte-Eulalie. Encore encolére, l'automobiliste prénommé Flavien raconte sa mésaventure : « J’avais un problème de démarrage (...) Mon véhicule n’avait plus du tout de puissance. Je l’ai emmené chez le garagiste, et là, surprise, il m’annonce qu’il y a 30 % d’eau dans le gazole. La pompe à injection et les injecteurs étaient foutus. »

Sabrina, quant à elle, a été victime d'une panne à peine une centaine de mètres après avoir quitté cette même station, entraînant des frais de réparation de 500 euros. Pour aider les victimes à se regrouper et partager leurs expériences, Sabrina a créé un groupe Facebook intitulé « Panne Leclerc Bbj Essence ».

Des témoignages de diverses victimes indiquent que d'autres stations-service E.Leclerc, notamment celles d'Ambarès-et-Lagrave et de Talence, sont également concernées par ce problème. Adrian, l'un des membres du groupe Facebook, a partagé son expérience : « Mon garagiste m'a bien confirmé que c'est de l'eau que j'ai eue. »

Des cuves vétustes et mal entretenues

Selon un salarié de l'enseigne interrogé par Sud Ouest, les cuves des stations de Sainte-Eulalie et d'Ambarès contiendraient d'importantes quantités d'eau. Il déclare que : « Les cuves sont vieilles et mal entretenues. Celle de Talence n'est même pas aux normes. Il peut y avoir des infiltrations d'eau ou des dépôts dans le fond. C'est déjà arrivé ici à Sainte-Eulalie, ils avaient dû fermer la station une journée. »

L'entreprise E.Leclerc, contactée par BFM Business, a indiqué être en contact avec les clients affectés et a affirmé mener des analyses externes approfondies pour comprendre la situation.

Un raffineur pense avoir identifié l'origine du problème touchant ces trois stations-essence. Toutefois, la question de l'indemnisation des automobilistes lésés reste entière. Flavien, l'un des automobilistes concernés, déplore le manque de réactivité de l'enseigne : « Leclerc nous a demandé de remplir un formulaire de réclamation. On a ouvert des sinistres auprès de nos assurances, mais on n'a aucun retour de l'enseigne. C'est pour cela qu'avec les personnes du groupe, on veut bloquer la station essence de Sainte-Eulalie pour leur montrer notre colère. »

Face à cette situation préoccupante, les automobilistes attendent des réponses claires et des solutions concrètes de la part de l'enseigne E.Leclerc pour résoudre ce problème et dédommager les victimes.

Titulaire d'un Master en Biotechnologies aujourd'hui rédactrice. Rédiger, développer des idées et transmettre l'information aux lecteurs est l'une des nombreuses facettes du métier que j'apprécie. Porté par un intérêt profond pour l'actualité française sous toutes ses dimensions, je me dédie actuellement à la rédaction d'articles touchant à des domaines variés tels que l'économie, la politique et les faits divers en France.

Aucun commentaire à «Carburant : des automobilistes lésés par E.Leclerc en Gironde»

Laisser un commentaire

Les Commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés. - * Champs requis