Urgence attentat en France : le niveau Vigipirate réhaussé au maximum

Par Jahus Publié le 24/03/2024 à 22:33
Plan Vigipirate en gare de Strasbourg 19 août 2013 (16e bataillon de chasseurs).

Daech a revendiqué l'attentat meurtrier du 23 mars à Moscou.
Emmanuel Macron a convoqué un Conseil de Défense d'urgence.
La France réhausse le niveau de vigilance à son niveau le plus haut : urgence attentat.

En réaction à l'attentat survenu à Moscou, revendiqué par le groupe État islamique, le gouvernement français a pris la décision de rehausser le niveau d'alerte du plan Vigipirate à son niveau le plus haut : urgence attentat.

L'annonce a été faite par le Premier ministre Gabriel Attal à l'issue d'un Conseil de Défense et de Sécurité nationale convoqué d'urgence à l'Élysée par le président de la République.

Dans un tweet publié sur X, Gabriel Attal a précisé : « Compte tenu de la revendication de l'attentat par l'État islamique et des menaces qui pèsent sur notre pays, nous avons décidé de rehausser la posture Vigipirate à son niveau le plus élevé : urgence attentat ». Cette mesure intervient après que le plan Vigipirate ait été abaissé au niveau 2 – sécurité renforcée - risque attentat – en janvier dernier.

Le passage à « urgence attentat » implique une mobilisation accrue des forces de sécurité sur l'ensemble du territoire français dans le but de prévenir toute menace ou action pouvant porter atteinte à la sécurité des citoyens et des infrastructures critiques.

137 morts à Moscou. Daech revendique l'attentat, mais Poutine parle d'Ukraine

Rappelons que dans la soirée du samedi 23 mars, un groupe de 4 individus en tenue militaire, armés de kalachnikovs, s'est introduit dans le centre commercial Crocus à Moscou. Des vidéos violentes largement diffusées sur les réseaux sociaux et montrées par plusieurs chaînes de télévision ont montré l'exécution de plusieurs civils à l'intérieur de la salle de spectacle dont la capacité s'élève à plus de 6000 places.

Une grenade incendiaire a aussi été utilisée par les assailants, mettant le feu au bâtiment et semant la panique. La forte affluence autour du Crocus City Mall et la saturation des voies routières dans la zone ont rendu l'opération d'évacuation particulièrement compliquée. La garde nationale russe n'est arrivée sur place qu'une heure après les premiers coups de feu. Bilan : 137 morts et 154 blessés.

La Russie a dénoncé un attentat sanglant et un acte barbare. Bien que l'attentat ait été revendiqué par Daech, le président russe a fait le lien avec l'Ukraine. Sans citer la revendication de l'État islamique, Vladimir Poutine a assuré que les 4 auteurs avaient été arrêtés alors qu'ils étaient en route vers l'Ukraine.

Les activités sportives et représentations culturelles sont suspendues à Moscou. Au Kremlin, le drapeau russe fut mis en berne.

Consultant en technologie, programmeur et écrivain.