Les fonctionnaires demandent des augmentations générales et de vraies négociations

Par Ali Ch. Publié le 18/03/2024 à 17:02
Photo d'un rassemblement de protestation

L’intersyndicale de la fonction publique appelle les 5,7 millions de fonctionnaires à une journée de mobilisation mardi 19 mars
Les fonctionnaires réclament « une augmentation générale » des salaires et l’ouverture de « vraies négociations » avec le gouvernement

Après quelques mois de calme, la France renoue avec les manifestations sociales. L’intersyndicale de la fonction publique, regroupant CFDT, CFE-CGC, CGT, FA, FO, FSU, Solidaires et UNSA, avait lancé fin février un appel à la mobilisation pour le mardi 19 mars, portant sur la question des salaires des fonctionnaires (les enseignants, les infirmiers, les médecins...)

« Il est urgent d’ouvrir sans délai des négociations pour améliorer les carrières et prendre des mesures générales pour les salaires, notamment en revalorisant le point d’indice, dans une situation d’effondrement du niveau des rémunérations des agents publics » lit-on dans le communiqué de l’intersyndicale. Cette dernière souhaite « mettre un terme à la spirale de stigmatisation et de dévalorisation de l’ensemble des personnels de la fonction publique » et refuse ainsi de subir « une année blanche en matière salariale ».

Les fonctionnaires réclament « des augmentations générales » des salaires

Cette mobilisation vise principalement à exercer une pression sur le gouvernement en vue d’entamer des négociations pour obtenir une augmentation salariale en faveur des 5,7 millions d'agents de la fonction publique. La secrétaire générale de la CFDT, Marylise Léon, et son homologue de la CGT, Sophie Binet, ont exhorté ce lundi le gouvernement à entamer des négociations « dès maintenant », à la veille de cette journée de mobilisation nationale.

« On demande des augmentations générales. Et on demande surtout des vraies négociations », a expliqué, la secrétaire générale de la CFDT au micro de RTL. « Aujourd'hui, il y a des fonctionnaires qui ont du mal à boucler les fins de mois. Il y a 10 % - 500.000 fonctionnaires - qui gagnent moins de 1.508 euros nets par mois. Ils sont directement frappés par l'inflation, il faut qu'ils puissent vivre de leur travail » a-t-elle ajouté.

« Le gouvernement doit écouter les revendications des fonctionnaires » affirment la CFDT et la CGT

Selon la première responsable de la CFDT, le gouvernement doit accorder une oreille attentive aux revendications des fonctionnaires et surtout engager des pourparlers avec leurs représentants pour trouver un terrain d'entente. « Ça nécessite de véritables négociations. Donc j'en appelle à ce qu'elles puissent s'ouvrir le plus vite possible. On sera dans la rue demain (mardi 19 mars) pour mobiliser l'ensemble des fonctionnaires et les personnes qui veulent les soutenir » a-t-elle plaidé.

Même son de cloche chez son homologue de Confédération générale du travail (CGT). « Le gouvernement ouvrir des négociations immédiates sur la situation dans la fonction publique », a affirmé, ce lundi, Sophie Binet au micro RMC/BFMTV, jugeant qu'« on sortira de cette crise par des revalorisations collectives ». Pour la SG de la CGT, les fonctionnaires français « sont parmi les moins bien payés » et cela « crée un déficit de vocations qui pose un problème pour que nos services publics puissent fonctionner ».

Journaliste francophone. Je couvre l’actualité au quotidien sur une multitude de sujets. Je m’attelle à rapporter l’information avec objectivité.

2 commentaires on «Les fonctionnaires demandent des augmentations générales et de vraies négociations»

  • Tisario

    Comment les fonctionnaires peuvent ils demander des augmentations alors que les budgets sont en déficit?
    Les syndicats diront qu'il faut prendre aux riches mais ceux-ci sont déjà partis...
    Il faut réduire le train de vie de l'état par la réduction des effectifs de fonctionnaires qui ne servent à rien pour préserver l'emploi et le revenu des fonctionnaires qui sont vraiment utiles.
    Aucun politique n'osera dire cela et la France continuera de s'effondrer...

    Répondre
  • Denoux Michel

    Bonjour sa fait chier toujours les mêmes qui sont augmentés depuis le COVID ils ont eut 500€ d augmentation comme la SNCF les député 300€ les sénateurs 700€ cela commence a bien faire les maçons électricien charpentier les plâtrier les travaux publics les bûcherons les boucher les carreleur et plein de métiers qui font tourner l économie française cela eux ramène de l argent à l' état et créer des emplois que les fonctionnaires ramène quoi a part leur gueule un jour il y aura une révolution et on verra du quel côté ils seront Merci de comprendre ma colere

    Répondre
Laisser un commentaire

Les Commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés. - * Champs requis