Une Tempête géomagnétique sévère touche la Terre. Que faut-il craindre ?

Par Rym El-Kechaï Publié le 24/03/2024 à 21:36
Image d'un satellite avec vue sur la terre

Une tempête géomagnétique sévère touche actuellement la Terre.
Risque de perturbation du réseau électrique, du GPS et autres communications radio.

Dans l'après-midi de ce 24 mars, à 17:28, le Centre de prédiction météorologique spatial (SWPC) de la NOAA a publié une alerte concernant une tempête géomagnétique de niveau G4 – Sévère.

La tempête observée aujourd'hui est qualifiée de « grave » par le SWPC, qui souligne qu'elle constitue « une perturbation majeure du champ magnétique terrestre ». L'intensité de cette tempête peut osciller entre des niveaux inférieurs et des conditions de tempête violente tout au long de son déroulement.

Malgré l'aspect alarmant, l'agence explique qu'il ne faut pas craindre « les effets négatifs » de cette tempête et affirme qu'aucune action n'est nécessaire. De même, il affirme que « les opérateurs d'infrastructures ont été informés afin qu'ils prennent des mesures pour atténuer tous les impacts possibles ».

Tempête géomagnétique : Quelles conséquences ?

Les zones affectées par cette perturbation géomagnétique sont principalement situées au-delà de 45° de latitude, englobant les régions polaires.

Les impacts potentiels de cet événement comprennent des problèmes de contrôle du réseau électrique à grande échelle, pouvant entraîner le déclenchement erroné de certains systèmes de protection et des coupures de courant.

Les satellites en orbite basse pourraient eux aussi subir une charge accrue, une traînée augmentée, ainsi que des problèmes de suivi et d'orientation. La navigation par satellite, y compris via le GPS ou le GLONAS, pourrait se trouver dégradée ou inopérante pendant plusieurs heures.

La propagation de certaines ondes radio, essentiellement HF – haute fréquence –, pourrait être sporadique ou totalement interrompue, affectant certaines chaînes radio internationales, les communications maritimes ou aériennes ou même les communications de certains services de secours ou des opérations militaires.

Enfin, ces orages électromagnétiques sont l'occasion d'observer des aurores jusqu'à des latitudes aussi basses que le sud de la France, offrant un spectacle rare aux habitants des régions affectées.

Il faut savoir notamment que ces orages magnétiques sont causés par des jets de matière provenant du soleil et n'ont rien avoir avec le climat ou le réchauffement climatique. De même, selon la NOAA, ces tempêtes géomagnétiques seront de plus en plus fréquentes à mesure que nous approchons du pic du cycle solaire actuel, une période de 11 ans au cours de laquelle les pôles nord et sud du soleil s'inversent. Pendant cette période, divers événements météorologiques spatiaux peuvent survenir, entraînant de très fortes tempêtes géomagnétiques et des aurores boréales ou australes sur Terre.

Titulaire d'un Master en Biotechnologies aujourd'hui rédactrice. Rédiger, développer des idées et transmettre l'information aux lecteurs est l'une des nombreuses facettes du métier que j'apprécie. Porté par un intérêt profond pour l'actualité française sous toutes ses dimensions, je me dédie actuellement à la rédaction d'articles touchant à des domaines variés tels que l'économie, la politique et les faits divers en France.